Education artistique et culturelle

Education à l’art, éducation par l’art…

 

L’éducation artistique et culturelle acquiert une place légitime au sein des écoles et établissements scolaires avec l’instauration d’un «parcours d’éducation artistique et culturelle» pour chaque élève et ce à partir de la rentrée 2015. Cette innovation, qui interpelle chaque professeur en l’incitant à mettre en place des projets interdisciplinaires, artistiques et culturels, n’en est pas vraiment une pour la DAAC de la Guadeloupe. En effet, celle-ci s’engage, depuis de nombreuses années, à offrir aux élèves des espaces d’apprentissages, de rencontres, de créations et de valorisation  par le biais de manifestations unissant différents domaines artistiques, de concours, d’échanges avec des artistes, de forums et autres. Ainsi, les projets présentés ci-dessous partagent deux des objectifs du parcours détaillés dans le BO du  7 juillet 2015 : «  l’éducation à l’art » mais aussi  « l’éducation par l’art ».

Gustave Parking

Gustave Parking et ses élèves font une démonstration d'improvisation

            Tout d’abord le projet « Impro’vision ». Il s’agissait d’un atelier d’improvisation théâtrale itinérant, animé par des professionnels du théâtre.  A travers une série d’exercices ludiques, l’atelier visait à valoriser la production orale des élèves, à développer leur culture théâtrale et leur expérience artistique. Le théâtre était également perçu  comme un moyen d’aider l’élève à extérioriser, à  canaliser ses émotions.  Sur le long terme, l’un des enjeux  était d’offrir à l’élève une alternative à la violence physique et verbale. Le second, d’encourager  les établissements visités à  installer ce dispositif de manière permanente. L’atelier avait aussi pour but de toucher les élèves éloignés des lieux de spectacle de par leur situation géographique. Les animateurs se sont donc rendus à la Désirade et à Saint-Martin. Dans la même optique, afin d’accompagner les professeurs souhaitant faire pratiquer le théâtre à leurs élèves,  deux stages ont été proposés au PAF :

-  Le stage  «  Animer un atelier d’improvisation théâtrale », dont le formateur était  le comédien et metteur en scène Gustave Parking, proposait une journée formation aux différentes techniques d’improvisation afin d’être en mesure de reproduire ces exercices avec des élèves. - Le Stage « Découvrir sa voix » avait comme point de départ la question suivante : Comment arriver à faire de la voix un outil pour le jeu théâtral sachant qu’une voix mal posée peut s’avérer être un frein au théâtre ? L’animatrice était la comédienne et chanteuse Yane Mareine. Ce stage pratique de deux jours a alterné exercices de chant et de théâtre.

          Touchant d’autres domaines artistiques, la manifestation académique « Le Temps des Poètes » permet chaque année aux élèves de développer leur culture  poétique, leur sensibilité artistique et de rencontrer des artistes. Le  cédérom du « Temps des poètes 2015 »,  a rendu hommage aux poètes Aimé CESAIRE,  Jean BARFLEUR, Max JEANNE, Ernest PEPIN et  Sony RUPAIRE, en  mêlant les voix et créations musicales d’une vingtaine de classes du premier et du second degré, autour du thème  de l’insurrection en poésie. Lors de la rencontre  qui s’est déroulée au lycée Charles Coeffin, les élèves ont pu en apprendre davantage sur Aimé Césaire grâce la conférence très dynamique de M. Degras, « La Botanique d’Aimé Césaire ». Les finalistes du concours « Quand les mots sont révolte » ont pu défendre leurs textes. C’est Nina Vilovar, élève de cinquième du collège Maurice Satineau, qui a remporté le premier prix. D’autres élèves ont interprété des poèmes en présence, parfois, des auteurs, ou présenter leurs créations musicales. Pour le final, ces musiciens et chanteurs talentueux se sont approprié, partagé  la scène en improvisant, parfois sans se connaître, et de manière spontanée, pour le plus grand plaisir du public. 

           Le thème de cette année sera : « LE GRAND VINGTIÈME, d’Apollinaire à Bonnefoy, cent ans de poésie ». Nous vous invitons à participer à cette manifestation académique qui se tiendra du 14 au 19 mars 2016. Comment ? Ateliers de lecture et d’écriture poétiques, concours, brigades poétiques, affichages  et autres formes de valorisation de la poésie sont vivement encouragés. Vous pouvez également participer à l’élaboration du cédérom. Une circulaire détaillée sera diffusée prochainement dans les établissements. 

 

(Retour au sommaire du journal numérique de l'action culturelle de l'académie de la Guadeloupe 2015)

Fichier attachéTaille
Image icon dsc09617_sd.jpg282.57 Ko
Arts et Culture 
Opérations