Vie des établissements

Séance "théâtre forum"
L’activité pédagogique « théâtre forum » a remporté le prix académique de l’Innovation 2015 et a fait partie du Top 30 des projets innovants présentés au niveau national (sur plus de 600 projets au total). Le recteur d’académie, Camille Galap, a tenu à saluer cette innovation et a assisté à une séance en classe consacrée au « ...
L’activité pédagogique « théâtre forum » a remporté le prix académique de l’Innovation 2015 et a fait partie du Top 30 des projets innovants présentés au niveau national (sur plus de 600 projets au total). Le recteur d’académie, Camille Galap, a tenu à saluer cette innovation et a assisté à une séance en classe consacrée au « théâtre-forum », le mardi 2 juin 2015, à l’école Augustin Gillot à Cocoyer Gosier. Accompagné de l’IEN chargée de mission innovation, Nadine Christon, de la chargée de mission innovation 1er degré, Marie Villa et de Fabienne Uan, enseignante à l’initiative du projet, le recteur a participé avec grand intérêt à cette séance. Les élèves ont improvisé des saynètes sur le thème de l’injustice et du rejet de l’autre avec un réalisme déconcertant ! L’activité « théâtre-forum » entre dans le cadre l’Enseignement Moral et Civique. Elle met en scène des situations d’oppression vécues ou connues par les élèves. Elle vise à rendre le spectateur, acteur de la résolution de ces situations d’oppression. L’élève devient « spect-acteur » : il apprend à réagir face à l’oppression et à chercher des conduites alternatives pour en sortir, que ce soit sur la scène ou dans la vie. L’enjeu est de permettre à l’élève d’acquérir des connaissances et de développer des compétences sociales et civiques, tout en étant acteur de son apprentissage. Un DVD-ROM d’auto-formation à la mise en œuvre du « théâtre-forum au service de l’Enseignement Moral et Civique (EMC) » a été réalisé afin de faire partager cet outil pédagogique à l’ensemble des équipes pédagogiques de l’académie.   Ainsi, à partir d’une activité pédagogique démocratique, laïque et contextualisée, il s’agit pour les enseignants de s’approprier ce domaine disciplinaire mais également de faire évoluer leur posture et leurs pratiques professionnelles.
Lire la suite
Une fresque contre la violence !
Quinze élèves du collège RAME-DECORBIN de Douville SAINTE ANNE issus de tous niveaux (6ème à 3ème, ULIS, UPE2A) et tous horizons (Guadeloupe, Haïti, St Domingue,…) ont réalisé une fresque pour dire : « NON A LA DISCRIMINATION  SOUS TOUTES SES FORMES». Elle a été inaugurée le 11 juin 2015. Ce projet a été conduit par...
Quinze élèves du collège RAME-DECORBIN de Douville SAINTE ANNE issus de tous niveaux (6ème à 3ème, ULIS, UPE2A) et tous horizons (Guadeloupe, Haïti, St Domingue,…) ont réalisé une fresque pour dire : « NON A LA DISCRIMINATION  SOUS TOUTES SES FORMES». Elle a été inaugurée le 11 juin 2015. Ce projet a été conduit par Mlle Flore COURTA, stagiaire en formation BP JEPS LTP (Brevet Professionnel de la Jeunesse de l’Education Populaire et des Sports, Loisirs Tout Public) dispensée par la DJSCS. Ainsi que le professeur d’Arts plastiques, Mme COCHET et la CPE, Mme DIDON.     "Une fresque penchée car rien ni personne n'est parfait en ce monde. Des drapeaux au nombre de 15 choisis par les 15 collégiens. Le carré blanc représente un vide celui de l'exclu qui ne trouve pas sa place celui qu'on rejette. Il se trouve à côté des autres portant toutes les couleurs voir une de plus, le noir. Exclu ne veut pas dire tristesse, dépression et solitude. Donc il est tout coloré rempli de joie! Des demi-lunes sur chaque drapeau symbolisant l'ouverture sur l'autre sauf autour du blanc, pas de demi-lunes les frontières sont fermées. Il est le rejeté. En bas à droite, le logo du collège repris avec les noms des collégiens ayant travaillés sur la fresque. Une fresque remplie de symboliques qui dit : NON A LA DISCRIMINATION SOUS TOUTES SES FORMES !"  
Lire la suite
Des lycéens de Jardin d'Essai sur scène...
« Le théâtre, c’est quelqu’un, c’est une voix qui parle, c’est un esprit qui éclaire, c’est une conscience qui avertit » (Victor HUGO). Le vendredi 28 mai 2015, des élèves  de seconde et de deux classes de première ont dévoilé leurs talents de comédiens, devant un public enthousiaste. C’est avec une grande satisfaction et une grande...
« Le théâtre, c’est quelqu’un, c’est une voix qui parle, c’est un esprit qui éclaire, c’est une conscience qui avertit » (Victor HUGO). Le vendredi 28 mai 2015, des élèves  de seconde et de deux classes de première ont dévoilé leurs talents de comédiens, devant un public enthousiaste. C’est avec une grande satisfaction et une grande joie que Mesdames BELLON CASTAINGS Rosy et NAIGRE Sandra, professeurs de Lettres modernes ont apprécié l’aboutissement de leur projet. La première partie du spectacle a été assurée par l’atelier théâtre « Mon encre, ton encre » conduit en accompagnement personnalisé pour les  élèves de secondes. Ces derniers ont présenté des saynètes qui évoquaient les thèmes de l’estime de soi, la pensée et la tenue vestimentaire des jeunes, l’importance de l’école et bien d’autres… Une présentation qui a beaucoup plu est la minute réservée aux parents avec la mise en scène d’une émouvante lettre ouverte qui leur était adressée. Cet atelier ne s’est pas seulement limité qu’au théâtre, mais a offert l’opportunité à certains élèves de mettre en musique leurs excellents textes poétiques. Lors de la deuxième partie, dans le cadre de leur projet de classe sur l’étude du théâtre et les problématiques liées à sa représentation, les élèves de première (S4 et STMG) ont proposé une belle transposition de Huis clos, œuvre de Jean –Paul Sartre, dans laquelle on assiste une sœur religieuse Marie-Thérèse qui invite des détenus à faire grandir leur foi mais aussi profite pour attirer leur attention sur quelques textes majeurs de la littérature. Ces activités ouvrent à la connaissance, ont développé l’esprit critique, les capacités de création et d’imagination, mais surtout la confiance en soi et le respect des autres.       La Proviseure, madame GUAYROSO, a applaudi l’investissement des élèves et a salué l’initiative de leurs enseignantes dans ce projet. 
Lire la suite
"Les maternelles se racontent"
Le Lundi 15 Juin 2015, à la MJC de Sandy-Ground, 150 élèves des écoles maternelles de Saint Martin et Saint Barthélemy ont participé à la première édition  intitulée « Les maternelles se racontent » à partir d’albums de jeunesse et de contes du patrimoine local. Les élèves ont présenté des scènes et des productions filmées dont des...
Le Lundi 15 Juin 2015, à la MJC de Sandy-Ground, 150 élèves des écoles maternelles de Saint Martin et Saint Barthélemy ont participé à la première édition  intitulée « Les maternelles se racontent » à partir d’albums de jeunesse et de contes du patrimoine local. Les élèves ont présenté des scènes et des productions filmées dont des films d’animation devant un public enthousiaste. Parmi les histoires : Bouki et Tibèf, Bouki cherche à manger du waïe, Rosali et Ti zandoli, Le petit scolopendre…pour ne citer que celles-ci. Ce projet intervient dans le cadre de la prévention de l’illettrisme et permet l’amélioration des compétences langagières des élèves de PS à GS de maternelle.  Il s’agit, de se familiariser tout au long de l’année avec des albums du patrimoine, d’en comprendre l’histoire. Ensuite, de pouvoir la reformuler en usant de structures syntaxiques adaptées tout en usant de diverses formes d’expressions : théâtre, conte, film d’animation... La circonscription des Iles du Nord  remercie toutes les équipes pédagogiques et les participants pour leur implication dans cette action.
Lire la suite
"Nos élèves sont géniaux !"
1ère étape : Concours C’Génial (académique) Le Mercredi 29 Avril 2015, le Collège Gourdeliane a remporté pour la 2ème année consécutive la finale académique du concours C’génial. Le projet gagnant était porté par un groupe de 25 élèves de 6ème, 5ème et 3ème encadrés par Mmes CHAULET, professeur de SVT, GOUNOUMAN, professeur de Physique Chimie et M...
1ère étape : Concours C’Génial (académique) Le Mercredi 29 Avril 2015, le Collège Gourdeliane a remporté pour la 2ème année consécutive la finale académique du concours C’génial. Le projet gagnant était porté par un groupe de 25 élèves de 6ème, 5ème et 3ème encadrés par Mmes CHAULET, professeur de SVT, GOUNOUMAN, professeur de Physique Chimie et M. STACHOWICZ, professeur de Mathématiques. Pendant plusieurs mois, ils se sont tous mobilisés autour du thème : « Ces sargasses qui nous agacent ». Ils ont tout d’abord effectué des recherches sur le gaz dégagé lors de la décomposition des sargasses et ses effets sur nos organismes. Les élèves ont ensuite testé l’action répulsive des sargasses sur les fourmis manioc ou encore la réalisation d’un compost.  D’émotions en émerveillement, deux élèves nous font part de leurs ressentis... Aaliyah CABRIOLLE : « Le 29 Avril, avec deux autres camarades, nous avons présenté notre projet sur les sargasses à la Finale Académique de C’Génial. Nous étions tous les trois très stressés. Je me suis même trompée au début de la présentation, mais finalement tout s’est bien passé. A l’annonce des résultats, j’ai cru que mon cœur allait s’arrêter. »   Cédric ANGELIQUE : « Pour la finale, nous sommes allés sur le campus de Fouillole. Notre rencontre avec le mathématicien Cédric Villani a été un grand moment. Lors du tirage au sort, tout le monde stressait car personne ne voulait passer en premier. Finalement, nous sommes passés en deuxième. Ca y est les 4 finalistes sont passés, le jury s’est concerté, maintenant c’est l’heure des résultats. Un stress énorme pèse sur nos épaules. Nous sommes premiers, on a gagné ! Tous les élèves crient, hurlent, tapent sur les tables, nous sommes soulagés et contents. Les trois élèves qui ont présenté ont récupéré leur diplôme, puis nous sommes rentrés victorieux au collège. »   2ème étape : Concours C’Génial (National) La finale nationale du concours C’ Génial des sciences à l’école s’est tenue le Samedi 23 Mai 2015 à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris. L’académie de Guadeloupe était représentée par trois de nos élèves Cindy PENELOPE, Allan ANAIS et Léopold SZEMES accompagnés de deux professeurs, Mesdames CHAULET et GOUNOUMAN. Les élèves ont brillamment présenté leur projet et répondu aux questions des trois jurys qui se sont succédés toute la journée. Ils ont également expliqué leurs recherches au public qui était nombreux pour cette occasion à la Cité des Sciences. C’est avec fierté que nos scientifiques en herbe ont reçu.  Le premier prix à ce concours de sciences qui récompense les trois meilleurs académies de France sur les 31 présentes. Les élèves nous font partager cette belle expérience : "Nous avions 1h15 pour installer le matériel avant l’arrivée des premiers jurys composés de deux personnes. Nous étions stressés face aux autres académies qui avaient du matériel assez impressionnant (maquettes, affiches...). Ils avaient des moyens beaucoup plus importants. Cela n’a pas suffi à nous déstabiliser une fois devant le jury composé de personnalités du monde Scientifique Français (biologistes, physiciens, enseignants chercheurs...). Nous devions gérer le bruit car les stands étaient ouverts au public mais nous étions concentrés jusqu’au bout. La matinée s’est très bien déroulée. Nous nous sommes très bien défendus lors des passages des jurys mais nous n’espérions pas forcément la première place. Nous avons par la suite échangé avec le public qui avait l’air d’apprécier notre présentation. C’est alors que nous nous sommes rendus compte que bon nombre d’entre eux ne connaissaient pas les sargasses. La remise des prix a eu lieu vers 18heures. La cérémonie commença avec des discours. Ensuite, débuta la répartition des prix. Ce fût un moment très stressant. Les académies étaient appelées avec le nom de leur établissement qui étaient donc invitées à monter sur scène suivant leur catégorie : 3ème Prix (Livres), 2ème Prix (visite d’une grande entreprise) et 1er Prix (Concours International). La Guadeloupe a été nommée ! Nous étions très surpris de constater que nous étions dans la catégorie qui je cite l’animatrice « ne remportait pas de cadeaux mais une place à un concours international» qui aura lieu à Bruxelles. C’est donc avec une grande fierté que nous avons représenté la Guadeloupe en remportant ce prix national !"  
Lire la suite