Vie des établissements

« Chaben »
Les élèves de la Seconde SPVL (Services de Proximité et Vie Locale) du LPO Nord Grande-Terre de Port-Louis, ont organisé une manifestation culturelle et une exposition sur le chanteur Martine Gaston Germain-Calixte dit « Chaben », le mercredi 22 avril 2015 au lycée. Ce projet s’inscrit dans l’axe « Ouvrir l’établissement sur son...
Les élèves de la Seconde SPVL (Services de Proximité et Vie Locale) du LPO Nord Grande-Terre de Port-Louis, ont organisé une manifestation culturelle et une exposition sur le chanteur Martine Gaston Germain-Calixte dit « Chaben », le mercredi 22 avril 2015 au lycée. Ce projet s’inscrit dans l’axe « Ouvrir l’établissement sur son environnement » du projet d’établissement et avait pour objectif de valoriser le patrimoine local à travers l’expression artistique et des ateliers d’écriture. Les professeurs, Mme C. Marival, professeur de lettres-histoire et coordonnatrice du projet, Mme S. Mozar, professeur de Langue et Culture Régionales, Mmes A. Bruyère et M. Brevault-Leport, professeurs de sciences et techniques médico-sociales, ont souhaité faire découvrir aux élèves un pilier de la culture guadeloupéenne, ce chanteur qui s’est illustré dans les veillées mortuaires. En effet, via leur formation, ces élèves doivent être en mesure de promouvoir un événement culturel, de s’approprier le patrimoine en vue de sa transmission et également de mettre en lumière les œuvres d’un artiste, en l’occurrence Chaben. La salle polyvalente était comble ! Une centaine d’élèves accompagnés de leurs professeurs ont assisté à la présentation de l’artiste, des veillées traditionnelles en Guadeloupe, un espace religieux, mais aussi profane. Il s’agissait, à travers Chaben, de montrer que les veillées traditionnelles en Guadeloupe c’est aussi les rires, les blagues, les chants, les jeux ! Ce fut le paroxysme de la manifestation. Grosse ambiance ! Si bien que les élèves qui assistaient ont également joué ! Deux intervenants artistiques ont participé à la manifestation, Jacky Jalème, de l’association Kabwa de Port-Louis, a animé les ateliers "jeux de veillée" et Audrey Céleste, slameuse plus connue sous le nom de « Dory », a animé des ateliers slam et a déclamé un slam intitulé « Nou sé pitit a Chaben ». Le bilan de la manifestation est très positif. Les élèves ont fait connaissance avec l’artiste de veillée Chaben et vont pouvoir transmettre ce pan du patrimoine local. Ils sont satisfaits et jouent en dehors de l’école aux jeux de veillées. Ils sont d’ores et déjà demandeurs pour un autre projet sur le patrimoine local.     Le projet a été financé par la DAAC (Délégation Académique à l'Action Culturelle et à l'Education Artistique). Le lycée a financé le matériel pour permettre la réalisation de l’exposition (encore visible au CDI).
Lire la suite
Journée portes ouvertes au collège archipel des Saintes
Le collège Archipel des Saintes, qui a la particularité d’avoir 2 pôles d’activité, l’un à Terre-de-Bas et l’autre à Terre-de-Haut, a été tout au long de la journée du 12 mai le théâtre d’activités variées dans le cadre d’une Journée Portes Ouvertes, initiée par les élèves de 3ème et leur professeur de technologie, Jean-Michel Bellejambe, et...
Le collège Archipel des Saintes, qui a la particularité d’avoir 2 pôles d’activité, l’un à Terre-de-Bas et l’autre à Terre-de-Haut, a été tout au long de la journée du 12 mai le théâtre d’activités variées dans le cadre d’une Journée Portes Ouvertes, initiée par les élèves de 3ème et leur professeur de technologie, Jean-Michel Bellejambe, et relayée par tous les autres enseignants. Les élèves ont présenté leur savoir et leur savoir-faire mais également des parents et amis venus très nombreux et qui se sont prêtés de bonne grâce aux « contrôles » sous forme de quizz ou de QCM (questions à choix multiples ) que ce soit en histoire-géographie, avec Cédric Bleubar, et même en mathématiques avec Alain Bordey, leurs professeurs. Un parent envoyé au tableau et encouragé par ses enfants, quelle belle image ! Les collégiens ont présenté divers travaux réalisés par eux mêmes : les objets de transports des 6ème et les maisons traditionnelles des 5èmes. Des diaporamas projetés en continu ont relaté les objets de la domotique des 4èmes et les rapports de stages de découvertes de l’entreprise des 3èmes. Cindy Saint-Martin,  professeur de français a fait jouer aux élèves des  saynètes et offert un magnifique poème mimé et récité  de Paul Verlaine. La Principale, Luce Cassin, et Jean-Michel Bellejambe ont insisté sur leur volonté d’associer plus étroitement les parents à la vie de leur enfant dans le cadre du collège et  se réjouissent que tous aient  joué le jeu et répondu avec enthousiasme et bonne humeur. Christelle Firmin, professeur d’anglais a entrainé tous ses élèves et tous les participants sur le rythme endiablé des Cup songs , ballade irlandaise rythmée au son des claquements de mains, des chants et des gobelets en plastique devenus pour l’occasion des instruments de musique pour un  effet absolument bluffant !! Une matinée bien chargée qui s’est achevée en musique par la chorale animée par Claude Décator, professeur d’arts plastiques et de musique avec la remise de cadeaux collectés par les élèves auprès des entreprises locales, aux parents méritants. L’après-midi étaient accueillis les élèves du primaire dans le cadre de la liaison école-collège mise en  place depuis  septembre 2014. Elle  fut plus sportive sous la direction de Steven Floch’lay, le professeur d’EPS. Saluons les prouesses des élèves en danse, gymnastique  acrobatique et arts du cirque.  Joana AME, championne académique 2015 de saut en hauteur et Morgan Floch’lay, champion académique 2015 de  javelot, défendront leur titre lors des championnats interacadémiques  qui auront lieu prochainement en Martinique. Tous deux sont en catégorie benjamins. Ils ont été applaudis comme il se doit. L’espagnol était aussi au programme sous la baguette d’Elodie Tolassy, le professeur,  et la "camisa negra "chantée et dansée par les  élèves de 4ème a été un succès. Mais tout a une fin et la chorale nous a régalés de diverses chansons françaises et du tube des années 80 de l’Etoile des Mers, groupe mythique de Terre-de-Bas et de son tube «  la vie péché ». C’est en se déclarant extrêmement touchée d’avoir eu autant de monde autour des collégiens et en remerciant parents, amis, enseignants, personnels d’encadrement et de service, et bien sûr tous les collégiens que la principale a clôturé cette journée, qui aura également lieu à Terre-de-haut le 29 mai, en invitant l’assistance à déguster un petit rafraîchissement. Et rendez-vous a été donné à tous pour l’année prochaine !
Lire la suite
Les élèves du collège Bambuck distinguées au niveau national
Deux élèves de 3ème du collège Edmond Bambuck, se sont rendues, le 7 mai 2015 à l’Institut National de France, afin de recevoir le prix du concours national « Dis-moi dix mots » des mains de  la secrétaire perpétuelle de l’Académie Française, Hélène Carrère d’Encausse. Parmi les nombreuses productions reçues du monde entier, celle...
Deux élèves de 3ème du collège Edmond Bambuck, se sont rendues, le 7 mai 2015 à l’Institut National de France, afin de recevoir le prix du concours national « Dis-moi dix mots » des mains de  la secrétaire perpétuelle de l’Académie Française, Hélène Carrère d’Encausse. Parmi les nombreuses productions reçues du monde entier, celle de ces élèves a été retenue par le jury pour la qualité de sa réalisation. Elles ont obtenu le 3ème prix pour les collèges (sur 5 prix). Les élèves ont travaillé sur le mot « inuit(e) » à travers un chant de gorge  inspiré du chant inuit et du chant Gwo ka guadeloupéen (inscrits tous les deux au patrimoine immatériel de l’humanité) dénommé « Kattajaq ». Ce concours consistait à sélectionner 10 mots sur le thème « dis-moi dix mots que tu accueilles » mettant en valeur la capacité de la langue française à accueillir et intégrer des mots venus d’ailleurs, empruntés à d’autres civilisations au gré de l’histoire des peuples : amalgame, bravo, cibler, grigri/gris-gris, inuit(e), kermesse, kitsch ou kitch, sérendipité, wiki, zénitude”. Accompagnés de leur professeur de français, Mme Le Roux, les élèves sont allées à la Coupole à la rencontre des Académiciens dont Xavier Darcos, puis ont visité Paris.
Lire la suite
La "semaine académique des langues à l'école", un vrai succès !
La Mission Académique des Langues Vivantes -1er degré présente quelques manifestations menées dans les écoles de l’académie au cours de la « Semaine des Langues à l’école » - édition mars 2015.
La Mission Académique des Langues Vivantes -1er degré présente quelques manifestations menées dans les écoles de l’académie au cours de la « Semaine des Langues à l’école » - édition mars 2015.
Lire la suite
Improviser, cela s’apprend aussi !
Sous la férule du comédien Gustave Parking et de Laure philippe de l’association Gwad’Impro, une quinzaine d’élèves de la 6ème à la 3ème du collège Maryse Condé à la Désirade, ont pu découvrir d’autres facettes de leur personnalité. Crier, chanter, grimacer, mimer des situations originales, simuler des sentiments, la peur, la colère… Autant...
Sous la férule du comédien Gustave Parking et de Laure philippe de l’association Gwad’Impro, une quinzaine d’élèves de la 6ème à la 3ème du collège Maryse Condé à la Désirade, ont pu découvrir d’autres facettes de leur personnalité. Crier, chanter, grimacer, mimer des situations originales, simuler des sentiments, la peur, la colère… Autant de rôles  dans lesquels qu’il fallait camper, en d’autres termes : IMPROVISER … Ce n’était pas, loin s’en faut, que des activités ludiques rompant avec le cadre strict de la classe. En effet, il fallut mobiliser son attention, être en situation d’écoute, se montrer capable d’agir avec l’Autre et surtout arriver à fournir une prestation donc aboutir à un résultat. Ne sont ce pas là autant de capacités qu’exige le « bien » apprendre  à l’école ? Les élèves ont été franchement emballés par cette journée extra ordinaire et très enrichissante sur le plan personnel. A telle enseigne, une autre séquence est envisagée avant la fin de cette année scolaire. Pour les promoteurs de cet atelier d’improvisation, bon nombre d’élèves connaissant un  décrochage scolaire arrivent à en tirer le plus grand profit dans le domaine du développement personnel  tels le dépassement de soi, l’estime de soi et la prise de conscience de son potentiel. Peut-être bien serait-ce  là une opportunité à saisir pour notre collège ?   La direction
Lire la suite