Education Artistique et Actions Culturelles (D.A.A.C)

CONCOURS DE TIMBRE : Liberté, Egalité, Fraternité

Onglets principaux

 

Ouvert à tous les collèges publics et privés sous contrat, de métropole et d'Outre-mer ainsi qu'aux établissements d'enseignement français à l'étranger relevant de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE) ou de la Mission laïque française (MLF), le concours s'est tenu du 7 septembre au 14 octobre 2015.Chaque établissement a organisé le concours sous forme de projet éducatif, auprès des élèves des classes de 6e, 5e, 4e et 3e, et a proposé un seul projet illustrant l'une des trois valeurs : Liberté, Égalité ou Fraternité.

Le 26 octobre, 37 jurys académiques régionaux se sont réunis pour sélectionner parmi toutes les productions, leurs trois créations finalistes, sur les critères de qualité graphique, de pertinence par rapport à la valeur choisie, d'originalité et de pertinence du projet pédagogique.

Ces jurys étaient composés, dans chaque académie, de représentants de La Poste, du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, de la direction régionale des affaires culturelles, d'artistes et de représentants du monde philatélique.

Le jury national du 29 octobre, réuni à Paris, était pour sa part composé de personnalités du monde artistique : Jean-Charles de Castelbajac, Louison, C 215, Jul, Sarah Bougault, Pénélope Bagieu, Plantu et Renaud.

Les créations finalistes ont été départagées par des critères graphiques et pédagogiques : qualité graphique et esthétique de la création, originalité de la création, adaptabilité du dessin à un format de timbre, pertinence de la création par rapport à la valeur représentée et qualité du projet pédagogique. (voir tous les timbres de la finale nationale : http://www.education.gouv.fr/cid94916/la-jeunesse-dessine-les-valeurs-de-la-republique.html)

Début 2016, le triptyque de trois timbres illustrant les valeurs de la République sera dévoilé par le président de la République, la ministre de l'Éducation nationale de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et le Président directeur général du Groupe La Poste.

Le timbre du collège du Raizet (Abymes) Timbre Liberté Guadeloupe

En vue du concours de timbres organisé par La Poste et l'Education Nationale, j'ai choisi de faire réfléchir plusieurs classes sur les valeurs républicaines en interdisciplinarité avec le professeur d'Histoire Géographie. Parmi celles-ci, des classes de 5ème et de 3ème se sont démarquées par leurs interrogations sur le sujet.Comment représenter une valeur républicaine par le dessin?Comment réaliser un dessin qui reste lisible malgré la miniaturisation? (la finalité du concours étant la mise en circulation des dessins gagnants sur des timbres réels.)Comment être original? Ne pas tomber dans le cliché.Chaque élève a pu choisir la valeur qu'il souhaitait représenter : Liberté, Egalité ou Fraternité.3 séances ont été nécessaires.Puis, un jury composé de La Chef d'établissement, du professeur d'Histoire, de deux élèves (non participatifs), d'un personnel d'administration et de moi-même avons choisi un dessin d'une élève de 3ème : DEFY Emeline représentant la Liberté pour devenir l'ambassadeur de l'établissement.Le dessin a été choisi pour son originalité, sa maîtrise graphique, son sens lisible, sa réponse symbolique du sujet et sa "fraîcheur" séduisante.

Propos recueillis de l'élève en question :"Pour ce dessin, j'ai été inspiré par une sortie au Mémorial ACTe avec ma classe (chaînes aux pieds de la danseuse) après avoir vu les esclaves enchaînés entre eux." "Mes chaînes à moi sont brisées""A travers la danse, on peut se libérer, s'exprimer, faire passer un message de liberté."

Cindy LE BOUCHERProfesseur d’arts plastiques au collège du Raizet

Le timbre du collège Bois Rada (Sainte-Rose)

 

J’ai fait travailler les élèves pendant deux séances : une pour les études et une pour la réalisation. Nous avons un peu pris le train en marche....problème de temps ! Ils ont travaillé sur la codification graphique des thèmes ....comment représenter la liberté la fraternité et l’égalité ? Quels symboles ? Quelles images ? etc. Et puis certains ont décidé de travailler " dans l’autre sens " ...et si on pouvait gommer les inégalités ?Le dessin a été fait par une élève de 3ème 3 : Léane Deblacat au collège Bois Rada à Sainte Rose.

Fabrice LECOMPTEProfesseur d'Arts Plastiques

Les timbres lauréats du concours national ont été dévoilés par le 11 janvier 2016 à l'occasion des commémorations des attentats de Paris: voir le communiqué de presse et les timbres lauréats.