Anglais

Le pouvoir de Détroit [Scénario pédagogique]

The Power of Detroit

Intitulé du scénario pédagogique :

The Power of Detroit

Proposé par :

FUSEAU Silvère

Langue enseignée :

Anglais

Notion du programme :

Lieux et formes du pouvoir

Type d'établissement / niveau :

LGT -  Cycle terminal

Niveau CECRL :

B1-B2

Activité langagière :

Compréhension de l'oral. Expression orale. Compréhension écrite.

Utilisation des Tice :

Ordinateur et vidéoprojecteur ou TBI, salle informatique

Logiciel(s) utilisé(s) :

Navigateur internet récent, lecteur multimédia, visionneuse de documents

Manuel(s) utilisé(s) :

Aucun

Descriptif du scénario :

Exploration du centre urbain de la ville de Détroit et sensibilisation aux dimensions économiques, sociales, culturelles et civilisationnelles par le biais d'activités autour d'un dossier multi-documents, d'une activité lexicale ludique et d'une photographie panoramique interactive.

Objectifs langagiers :

L'expression du passé

Objectifs culturels :

Les questions raciales aux Etats-Unis. La structure urbaine américaine. L'histoire de la musique américaine.

 

Préambule

Ce scénario pédagogique s'articule autour de la notion « Lieux et formes de pouvoir » au programme du cycle terminal du lycée.

L'ensemble des documents et activités s'organisent autour de la thématique du centre urbain de Détroit, et visent à explorer cette notion de pouvoir en l'abordant sous des facettes tour à tour économiques, sociales, culturelles, sociétales et civilisationnelles afin d'amener les élèves de terminales à mieux en percevoir les problématiques.

La dominante économique de ce sujet permet d'envisager les travaux en pluridisciplinarité avec les enseignements en sciences économiques et sociales des classes de terminales ES.

 

Déroulé du scénario

? Découverte en autonomie du déclin de Détroit [Urban decay]

Présentation : Plutôt que de présenter directement le déclin urbain de la ville au sein d'un parcours balisé, on a choisi de laisser les élèves explorer librement une multitude de documents.          Ces documents déclencheurs de prise de parole jouent sur le contraste frappant entre la prospérité passée de la ville et son état actuel de pauvreté et d'abandon, en jouant notamment sur les émotions que procurent les documents visuels et audio-visuels mais aussi en cherchant à susciter l'envie de poursuivre la découverte par la lecture d'un texte court, légèrement didactisé.

Cette activité s'appuyant sur les TICE est conçue avec une préoccupation de simplicité de préparation et de mise en place par l'enseignant et se veut donc abordable pour les enseignants ne maîtrisant pas encore très bien les usages des outils informatiques pour la classe.

Supports : Dossier informatique multimédia, multi-documents. (voir annexe 1-A)

Objectif : Compréhension de l'oral et de l'écrit.

Production attendue : Présentation orale en classe (prise de parole en continu)

Mise en place : L'enseignant crée un dossier qu'il compose en y ajoutant divers documents. Il copiera ensuite ce dossier sur l'ensemble des postes informatiques en salle multimédia. On peut également envisager que les élèves copient ce dossier sur un support amovible (type clef USB) afin de travailler à la maison ou au CDI.

Les documents suggérés sont les suivants :

• Une ou plusieurs photos qui combinent au sein de la même image l'état actuel et passé de certain lieux abandonnés de la ville. (voir annexe 1-B)

http://www.detroiturbex.com/content/ba/

• Un court article visant à être lu de manière transversale (on peut guider la lecture en mettant en caractère gras les éléments  significatifs). (voir annexe 1-C)

« Anatomy of Detroit's Decline », New York Times, December 8, 2013

http://www.nytimes.com/interactive/2013/08/17/us/detroit-decline.html?_r=0

« Behind the tragedy of Detroit » by Michael Barone, New York Post, June 3, 2013

http://nypost.com/2013/06/03/behind-the-tragedy-of-detroit/

• Une courte vidéo. On préférera segmenter le document pour qu'il ne dépasse pas

1 minute et 30 secondes. Il s'agit ici d'un reportage de la BBC réalisé dans un quartier de Détroit.

« Detroit: The US City On Brink Of Collapse»

http://www.youtube.com/watch?v=YBIOLRke41o

• Une carte présentant une donnée statistique ou démographique. (voir annexe 1-D)

http://www.freep.com/article/20100404/NEWS01/4040517/1001/News/Big-plans-for-the-future-Detroit

• Une photo avec légende ou un graphique statistique. (voir annexe 1-E)

Après exploration des documents en autonomie, les élèves déterminent le faisceau thématique commun au dossier, à savoir le déclin urbain. Les élèves prennent des notes pour préparer leur présentation orale. Pour faciliter leur travail, on peut numéroter chaque document qui compose le dossier.

Dans un deuxième temps les élèves présentent leurs découvertes en classe en sélectionnant les documents dont ils souhaitent parler. Ils ont alors la liberté de les présenter dans l'ordre de leur choix. On peut utiliser la « Visionneuse » de Windows ou le logiciel « Aperçu » sur Mac OS X, on se déplace simplement dans le dossier avec les flèches « gauche » et « droite » ou bien demander aux élèves de construire une présentation de type Powerpoint.

A l'issue des présentations, on pourra ajouter quelques  détails caractéristiques de la ville:

• Son industrie automobile (The Big Three : General Motors, Ford, Chrysler).

• Sa situation géographique singulière, au nord du Canada (Windsor, Ontario). « The Ambassador Bridge », pont privé par lequel transite 25% des marchandises transportées entre les États-Unis et le Canada. (possibilité d'utiliser Google Maps, en particulier les différents types de vue satellitaire et 3D)

https://www.google.com/maps/place/Detroit,+MI/@42.352711,-83.099205,11z/data=!3m1!4b1!4m2!3m1!1s0x8824ca0110cb1d75:0x5776864e35b9c4d2

• Sa dangerosité en raison d'une criminalité élevée : Détroit détient notamment le triste record du plus grand nombre de crimes violents de toutes les villes américaines. De nombreux incendies criminels ravagent la ville chaque année.

« Interactive map: Major crimes in Detroit »

http://www.detroitnews.com/article/99999999/SPECIAL01/120606001

On peut par la suite travailler de manière plus exhaustive sur le document video (entraînement à la compréhension orale) ou travailler sur le script de celui-ci.

 

?Enrichissement lexical interactif [Newspaper headlines]

Présentation : Une courte activité interactive et ludique qui vise à s'approprier le lexique lié au déclin de la ville en s'appuyant sur des coupures de titres de journaux.

Supports : TBI ou projecteur, logiciel de présentation (type Powerpoint ou Keynote). A défaut un document imprimé à compléter (exercice de closure).

Objectif : Découvrir, reconnaître, s'approprier le lexique utile.

Production attendue : Compléter les titres de journaux à l'aide des mots fournis. Trace écrite. Nuage de mots.

Mise en place : On peut préparer un document de type Powerpoint composé de titres de journaux glanés sur internet (on peut utiliser l'onglet « News» sur le moteur de recherche Google) en isolant certains termes ou structures sur lesquels on souhaite travailler. Par un geste de glisser-déposer, les élèves replacent les termes ou structures correspondants à chaque titre à l'aide de la souris ou directement sur le tableau blanc interactif.

(voir annexe 2-A)

Pour une activité plus longue, on peut élargir le champ à tous les termes lexicaux que l'on estime nécessaires aux élèves. Les élèves doivent par ailleurs prendre une trace écrite à l'issue de l'activité.

 

En fin de séquence, on peut envisager de faire produire un « nuage de mots » (word cloud).

(voir annexe 2-B)

« Générateur automatique de nuages de mots »

http://www.jasondavies.com/wordcloud/

Cette production graphique qui mêle une liste de mots-clefs agencés de façon esthétique peut constituer un moyen ludique pour entraîner les élèves à travailler leur d'esprit de synthèse et à leur faire percevoir la nécessité de problématiser les notions étudiées en cours. Ce nuage de mots peut, là encore, servir de support de mémorisation en vue de l'épreuve d'expression orale du baccalauréat.

 

?Detroit's industrial power [Diego Rivera's mural paintings]

Présentation : Détroit (rebaptisée à cette occasion Motown ou Motor City par ses habitants) est avant tout connue comme le berceau de l'automobile. L'industriel Henry Ford y a appliqué dès le début du 20ème siècle ses méthodes industrielles et son modèle économique et social. Encore aujourd'hui, et malgré ses nombreux problèmes économiques, la ville organise toujours, chaque année, son célèbre salon de l'automobile.

Dans le cadre de l'objectif culturel, l'industrie automobile sera pour nous l'occasion de travailler avec les élèves autour des questions de la mixité raciale et de la condition ouvrière.

Entre la 1ère guerre mondiale et les années 1940, avec le besoin croissant de main d'oeuvre, un nombre considérables d'Afro-Américains sont venus rejoindre le Nord du pays (The Great Migration) , laissant derrière eux la ségrégation et la violence Sud des États-Unis (Jim Crow Laws), cependant les clivages raciaux ne sont pas effacés pour autant, et la ségrégation géographique s'installe par le biais de restriction sur l'accès au logement (Restrictive covenants) et de l'exclusion  économique au sein des entreprises .

C'est cette facette de la ville que l'on se propose d'examiner dans cette activité en s'appuyant sur les fresques murales du peintre mexicain Diego Rivera (1886-1957), visibles au « Detroit Institute of Arts ».

Supports : Photo panoramique interactive (voir annexe 3-A)

Objectif : Décrire et interpréter une peinture murale (Diego Rivera)

Production attendue : Présentation orale, débat.

Mise en place : Dans un premier temps les élèves exploreront le hall du musée à l'aide d'un site qui présente des photos prises à 360 degrés.

http://www.360cities.net/image/rivera-court-from-center-detroit-institute-of-arts-usa-2

On retient cette étape avant tout pour son caractère immersif, simulant l'expérience d'un voyage à l'étranger. Par la suite les élèves pourront examiner plus en détail chaque élément de la peinture murale, il sera intéressant de les faire s'interroger sur les intentions de l'artiste.

http://www.dia.org/art/rivera-court.aspx (cliquer sur « View full size »)

On trouve sur internet des photos en très haute résolution des fresques murales qui permettent d'observer les détails significatifs avec une précision supérieure à celle qu'offre un manuel scolaire.

http://gabriellepescador.files.wordpress.com/2012/07/img_3064.jpg (voir annexe 3-B)

On peut accompagner ce travail d'une recherche biographique sur Diego Rivera.

D'inspiration ouvertement Marxiste, l'œuvre de Diego Rivera peut se lire comme l'illustration du progrès et de la technologie mais aussi comme un hommage rendu à condition de la classe ouvrière face au capitalisme. On peut éventuellement accompagner cette activité d'un débat autour de l'interprétation des fresques.

 

?The Raw Power of Motor City Music [Rap song]

Présentation : La ville de Détroit a contribué à l'émergence d'un nombre conséquent de genres musicaux de renommée mondiale.

On peut citer :

• La « Motown », label Rhythm and blues et Soul fondé en 1959 qui a offert au grand public des artistes comme les « Supremes », les « Jackson 5 », « Diana Ross » et a contribué dans une certaine mesure à l'intégration raciale au travers des musiques populaires.

• La scène Hip-Hop avec les artistes de rap comme Eminem avec son film « 8 Mile », Xzibit et plus récemment Danny Brown qui même s'ils sont souvent labellisés comme explicites  offrent parfois un regard particulier sur les conditions de vie dans la métropole.

• Les scènes Rock grand-public et alternatives avec des artistes comme « The White Stripes », « Iggy Pop» ou même la Pop de « Madonna », chanteuse née non loin de la ville

• La scène des musiques électroniques avec la techno de Détroit (Detroit techno), style musical qui mélange la chaleur empruntée au Funk et les sonorités  froides et robotiques des synthétiseurs et boîtes à rythmes.

En ce sens, la Techno de Détroit, genre souvent méconnu, reflète une certaine âme de la ville. Par son caractère sombre, répétitif voire presque percussif, il rappelle l'environnement sonore des usines automobiles, une élan créatif d'une poignée d'artistes (ses fondateurs sont « Juan Atkins », « Derrick May » et « Kevin Saunderson ») en forme de réponse au désoeuvrement et au chômage imposé par l'économie en déclin de la ville.

Malheureusement la scène culturelle souffre aujourd'hui du sévère revers économiques et financiers qui affecte la ville. L'image effrayante du « Michigan Theater » transformé en parking pourrait à ce titre servir d'illustration marquante. (voir annexe 4-A)

http://en.wikipedia.org/wiki/Michigan_Building

Pour cette activité on retiendra des musiques de Détroit le pouvoir poétique et communicatif, leur propension à être diffusées et écoutées au delà des limites de la ville.

 

Supports : Fiche d'activité, extrait d'un morceau de musique, compréhension orale d'un document vidéo.

Objectif : Lire et interpréter un morceau de rap, comprendre des témoignages (Interviews)

Production attendue : Expression orale, compte rendu écrit après une compréhension orale

Mise en place : On propose d'entamer la séance par quelques réflexions sur le pouvoir de la musique par le biais d'un document écrit.

(voir annexe 4-B)

La deuxième partie du document se focalise sur un couplet et un refrain d'un artiste rap, on peut diffuser en classe l'extrait de la chanson.

« Danny Brown - Fields » extrait de l'album Hybrid, 2010 (Fool's Gold Records)

https://www.youtube.com/watch?v=M__LmNH0-yA

L'objectif étant d'une part, ici, de comprendre le témoignage qu'apporte l'artiste sur les conditions de vie de son quartier mais d'autre part aussi, avec une interprétation plus poétique, de révéler aux élèves le caractère cinématique du morceau, à l'image de la vision d'un témoin circulant à bord d'une automobile : l'artiste en répétant de multiples fois les mots «House, Field, Field » nous fait ressentir l'état de dilapidation absolu de certains quartiers où les maisons abandonnées succèdent aux terrains vagues. On peut à se titre montrer un extrait de documentaire pour mieux illustrer cette notion.  On retiendra du morceau les réflexions sur la violence, les faibles espoirs attachés aux options éducatives.

S'il est vrai que l'artiste Danny Brown est controversé, on aura pris le soin de limiter l'exposition des élèves au langage grossier en se focalisant sur un extrait significatif du morceau.

La deuxième activité, plus classique propose aux élèves d'écouter et de comprendre un extrait de documentaire dans lequel des artistes de la scène Techno expliquent comment ce mouvement musical a trouvé ses racines dans l'environnement urbain et industriel de Détroit.

« Detroit Techno - The Creation of Techno Music »

http://www.youtube.com/watch?v=TlDMoI0ExS8#t=420

On peut notamment exploiter l'extrait qui commence après 7 minutes.

D'environ 1 minute 30, cet extrait peut également servir pour une simulation de compréhension orale de type « baccalauréat ».

A noter : la compréhension peut s'avérer toutefois un peu difficile pour en faire un support d'évaluation.

 

?Racial tensions [Detroit '67 Riots]

Présentation : Le pouvoir, est cette fois-ci envisagé dans un cadre plus funeste, qui est cependant incontournable si l'ont veut réellement comprendre l'histoire de la ville. Les tensions raciales entre communautés blanches et noires ont atteint leur paroxysme lors des émeutes qui ont vu la ville céder à la violence et aux incendies pendant 5 jours au cours de l'été 1967 suite à des affrontements avec la police devant un bar clandestin (speakeasy).

Supports : Evaluation de type baccalauréat (Extrait de roman, texte de chanson et questionnaire), lecture comparative de deux textes.

Objectif : Evaluer la compréhension de l'écrit. Compréhension de l'oral

Production attendue : Questionnaire sur les deux textes. Compte rendu écrit d'une compréhension orale.

Mise en place : Il s'agit ici d'une proposition d'évaluation s'appuyant sur l'étude conjointe de  deux textes qui témoignent de cette période trouble de l'histoire de Détroit.

L'évaluation est composée d'un extrait du roman « Middlesex » de Jeffrey Eugenides (Prix Pulitzer 2003) et des paroles d'une chanson folk-pop, « Black Day In July », du chanteur canadien Gordon Lightfoot. Il s'agit d'une lecture croisée qui doit permettre aux élèves de dégager des notions communes aux deux œuvres, on retiendra également le témoignage historique qu'apportent ceux-ci.

Après correction de cette évaluation, on peut envisager de poursuivre le travail avec la visite du site de la radio publique NPR.

« Remembering the Riots: Detroit 40 Years Later »

http://www.npr.org/templates/story/story.php?storyId=12257718

Le site présente un témoignage intéressant du gouverneur George Romney, le script est disponible au téléchargement. On peut à ce titre exploiter le document audio et écrit afin de faire travailler les élèves sur la prononciation et l'intonation.

Le site du groupe publique PBS peut également être exploité, il comporte de nombreuses ressources exploitables: extraits d'article de journaux, chanson, vidéo, galerie de photo.

On peut prévoir d'exploiter ces ressources en amont de l'évaluation.

La ségrégation raciale est toujours une composante importante de l'implantion démographique à Détroit. A ce titre, la bande routière « 8 Mile Road » qui matérialise les limites de la métropole urbaine (Metro Detroit) d'Ouest en Est et qui inspira le film éponyme du rappeur Eminem constitue aussi une frontière géographique et raciale très nette.

On peut envisager de faire travailler les élèves sur ces cartes inédites, construites à partir des données issues du recensement américain.

«The Best Map Ever Made of America's Racial Segregation » (voir annexe 7)

http://www.wired.com/2013/08/how-segregated-is-your-city-this-eye-opening-map-shows-you#slideid-210361

 

Autres notions du programme

Le choix de traiter la notion de pouvoir n'est en rien limitatif, on peut en effet envisager les recoupements avec les autres notions du programme de terminale.

Par exemple, la thématique du déclin urbain peut être traitée comme la fin du mythe du « Rêve américain », on peut à ce sujet sur un ton plus léger faire réfléchir les élèves sur cette image extraite du reportage « Detropia » (Grand Jury Prize at 2012 Sundance Film Festival).

Un magasin de pièces auto (Auto parts) abandonné et vandalisée voit les lettres de son enseigne  former les lettres du mot UTOPIA. (voir annexe 7)

Bibliographie

Films et documentaires

8 Mile. Dir. Curtis Hanson. Perf. Eminem, Kim Basinger. Universal Pictures, 2002.

Detropia. Dir. Heidi Ewing and Rachel Grady. Loki Films, 2012.

Livres

LeDuff, Charlie. Detroit: An American Autopsy. New York: Penguin, 2013. Print.

Films et documentaires

8 Mile. Dir. Curtis Hanson. Perf. Eminem, Kim Basinger. Universal Pictures, 2002.

Detropia. Dir. Heidi Ewing and Rachel Grady. Loki Films, 2012.

Articles

Okrent, Daniel. "The Tragedy Of Detroit - Detroit: The Death - and Possible Life - of a Great City." Time 24 Sept. 2009: n. pag. Web. <http://content.time.com/time/magazine/article/0,9171,1926017,00.html>.

Martin, Elizabeth Anne. "Detroit and the Great Migration, 1916-1929." Detroit and the Great Migration. Bentley Historical Library, University of Michigan, 5 July 2007. Web. <http://bentley.umich.edu/research/publications/migration/ch1.php>.

"Restrictive Covenants." Orsel and Minnie McGhee Home. N.p., May 2013. Web. <http://detroit1701.org/McGheeHome.html#.U3aUH1h5Mqs>.

Anglais 
Vos productions