Enseignements Artistiques et Actions Culturelles (D.A.A.C)

INAUGURATION DE LA POINTE A CABRITS : TEMOIGNAGES

(Télécharger les témoignages en pdf; lire l'article sur l'innauguration du sentier d'interprétation)

6èmes : COMPTES RENDUS DE VISITES ET DESSINS

Vendredi 21 novembre, nous, 6ème Amandier, sommes partis avec la classe de 5ème Dahlia à l’Anse à la Gourde pour découvrir la trace de la Pointe à Cabrits. Nous avons étudié que ce site était à l’origine occupé par les Amérindiens, qui vivaient le long du littoral. C’est pour cela que les élèves d’option danse de Mme TOP (de la 6ème à la classe de Première : association Correspon’danse) ont réalisé un travail : pour faire revivre les Amérindiens. C’est un garçon déguisé en Chaman (sorte de sorcier) qui nous a accueillis et nous a ouvert les portes de l’ancien monde amérindien. Tout au long du parcours les danseurs faisaient différents tableaux pour nous montrer le mode de vie des Amérindiens. On entendait aussi des musiciens qui étaient cachés, ça donnait un côté mystérieux. On a découvert qu’ils croyaient aux Zémis (esprits), qu’ils faisaient des attrape-rêves pour protéger leur village. Ce sont les élèves de l’école de Pointe des Châteaux qui  les ont créés avec l’artiste plasticienne Guy Gabon. Après avoir traversé la plage, on a vu les danseurs qui montraient de manière réaliste des rituels ; cachés dans les arbres, ils criaient « Heya ! », c’était très surprenant. Ils avaient pris des éléments de la nature pour se déguiser, on croyait des vrais ! Mais quand même ils avaient gardé leurs baskets, ça nous a fait rire. Ils se sont arrêtés sous un arbre, et ont fait du Boulagel pour rendre hommage à la nature. Guy Bagon avait suspendu des masques pour montrer que la nature, depuis, est polluée. On a pu voir d’autres créations artistiques de la plasticienne pendant le parcours. Nous avons particulièrement apprécié celle qui ressemble à une loupe géante, tout en haut de la trace ; on pouvait voir la Désirade à l’intérieur, c’était très impressionnant. Puis les Amérindiens nous ont donné des coquillages pour passer la dernière porte qui menait à la table d’orientation, au-dessus d’une petite falaise. La vue est magnifique ! Puis nous sommes redescendus. C’est incroyable ! On nous a expliqué que l’après-midi, monsieur le Maire est venu avec d’autres personnes pour inaugurer la trace de la Pointe à Cabrits. Maintenant, on pourra revenir avec nos parents après être passés à l’Office récupérer des casques audio-guides…il paraît qu’une jeune amérindienne raconte une histoire durant la promenade…C’est une bonne idée de les faire revivre, car on sait peu de choses sur eux, vu qu’ils ne connaissaient pas l’écriture.

Félix Frémaux      Chaman

Loupe

5ème DAHLIA : Poème sur le thème de la NATURE / les 5 sens en éveil face aux 4 éléments lors de la visite de la Pointe à Cabrits (fin de séquence sur la poésie : travaux de groupes)

Le FEU Toi, feu éblouissant Tu es rouge comme les robes de tango Toi avec ton costume de flammes Tes yeux étincellent comme la braise dans la nuit Etincelle de création… Tu fais flamber nos cœurs Tu fais brûler la scène Etincelant Brillant Emouvant…

L’EAU La mer, oh que tu es belle, aussi gracieuse qu’une danseuse Dans ta poche, tu caches mille et une merveilles Comme les coquillages que tu déposes sur la plage après ton passage Et toi, rivière, que nous caches-tu ? On t’entend depuis les montagnes, t’écraser sur la caille Tu t’écoules jusqu’à la mer comme la fin de la carrière d’un danseur

L’AIR Ô ! Toi, petit air si doux, si bon Tu es comme une mer invisible Tu nous berces comme une mélodie reposante Tu es une poésie infinie, comme un souffle de vie Quand tu frétilles à nos oreilles Un frisson de joie nous envahit Tu es fluide comme le mouvement du danseur Tu combles notre cœur

LA TERRE Pourquoi nos pieds s’enfoncent-ils dans le sable ? Quand tu danses, provoques-tu des séismes ? Le fais-tu exprès ? Tu verses tes larmes comme une cascade déchaînée La pollution te rend malade un peu plus chaque jour Mais tu nous donnes notre oxygène Grâce à tes richesses Ton harmonie emplit nos cœurs

Témoignages des élèves d’option : les « Amérindiens »

Cette inauguration nous a énormément apporté, que ce soit dans la concentration, dans la précision du mouvement. On a réussi à faire vivre cet ancien village en montrant au spectateur la façon dont vivaient les Amérindiens. J’ai eu beaucoup d’émotion.

Ambre Hollander

Nous avons beaucoup répété et exploité les moindres recoins de la trace. Puis nous avons développé des chorégraphies appelées « modules » afin de donner vie aux Amérindiens. Cela a nécessité un travail de recherche pour les costumes, le maquillage.

Samantha Massieux

 

Durant les prestations j’essayais de faire comme un Amérindien pour faire voyager le public. J’ai senti comme de la magie, avec la musique qui sortait de nulle part.

Mathieu Malglaive

 

Je suis heureuse d’avoir participé à cette expérience. Certains diront que nous étions possédés par les Amérindiens mais…nul ne sait réellement ! Qui sait, nous avons peut-être réveillé Anacri l’espace d’un jour…

Magalie Pineau

 

Durant cette belle journée chargée en émotions, je suis passé d’un petit public au maire de Saint-François. J’ai dû faire des efforts sur ma prestance, rester sérieux malgré certains regards. Tout ce parcours m’a permis de faire des progrès et désormais je n’aurai plus peur de monter sur scène.

Teddy Albina

 

J’étais fière de montrer notre travail à ce grand public ; en plus ce qui est génial, c’est que tout cela nous suivra en Normandie quand nous allons partir en voyage à Pâques, au conservatoire de danse classique de Lisieux.

Léa Chélamie

PHOTOS

Amérindiens

Groupe

Gabon Chaman Top Guy Gabon, Le chaman et Mme TOP

Maire

M. le Maire

Danse

Arts et Culture 
Archives des actualités