Education Artistique et Actions Culturelles (D.A.A.C)

Evénements, Actions, Cérémonies (Compte-Rendu)

Méfions-nous des apparences

Le vendredi 18 juin 2021, les élèves de la 6ième Manguier du collège Alexandre Macal ont participé à une rencontre échange avec les élèves de CM2 de l’école primaire des Raisins Clairs.

Cette journée vient couronner le projet de toute une année scolaire porté par différentes classes dans le cadre de la liaison CM2-6ième. En effet, durant toute l’année scolaire, les élèves ont travaillé sur le thème « Méfions-nous des apparences ! » en écrivant des textes, des contes et des fables, en participant à des ateliers philosophiques et à un défi-lecture. La 6ème Théâtre du collège a également participé au projet en mettant en scène une pièce de théâtre « Du jaune, du rouge, du bleu, méfions-nous des apparences ! ».

Les Trophées de la biguine Moune de Rivel : une 3° édition pleine de promesses

L’événement culturel que tout le monde attendait : la troisième édition des « Trophées de la biguine Moune de Rivel ». Ainsi, l’A.D.M.T. en partenariat avec le Rectorat (DAAC) a pu réaliser et accueillir le public scolaire et le jury au Palais de la Culture Felix Proto ce samedi 12 Juin 2021, pour une cérémonie certes « en mode dégradé » à cause de la Covid mais néanmoins chargée d’émotion devant la qualité des prestations présentées.

En effet, les 7 candidats engagés depuis le début et qui malgré les difficultés ont maintenu leur inscription après de multiples reports et modalités d’organisation, ont livré un spectacle de grande qualité. Les prestations avaient été filmées auparavant et communiquées à la DAAC.

La cérémonie se déroulait donc à « huis clos » avec la seule présence des membres du jury, quelques représentants des établissements scolaires et les organisateurs. Les prestations filmées étaient projetées sur grand écran avec des intermèdes narratifs de Winny Kaona de l’ADMT qui nous faisait découvrir la vie des grands artistes de la biguine Léona Gabriel, Alexandre Stellio, Ernest Léardée par des élèves de l’Ecole primaire Théodore Faustin 1 (Abymes), sans oublier la magnifique prestation du groupe « Biguine Diez » que nous remercions. ( cliquez sur le titre pour lire l'article complet)

Collège Sylviane TELCHID- Catégorie Instrument Pensionnat de Bouillon - Catégorie chant Loane REVEILLE - Coup de cœur du jury Mrs Bistoquet et Comper - membres du jury remise des prix des élèves talentueux la relève est assurée

« A la recherche des baleines" avec les élèves de l’école hospitalière

Les élèves du lycée Nord Grande Terre de Port Louis ont pu terminer leur projet en beauté (article précédent : cliquez ici . Pour rappel, ce projet d'éducation artistique et culturelle 2020-2021 appelé "Animation EDD par des élèves de seconde Bac Pro ASSP auprès d'enfants malades en service de pédiatrie a permis à nos élèves d'être capables d'encadrer une sortie en mer "A la recherche des cétacés" auprès de jeunes malades de l'école hospitalière du CHU en tenant compte de leurs besoins. Ce projet leur a aussi permis d'être présents lors du tournage d'un documentaire sur Mon École Ma baleine à laquelle l'association les a intégrés.

https://vimeo.com/541495588

Nos élèves ont pu participer à la réalisation d'un clip vidéo d'une chanson sur la Baleine, en lien avec d'autres classes de la Guadeloupe et bien sûr avec les jeunes malades du CHU.

https://youtu.be/F3CT4CpBF5I

Cliquez sur le titre pour lire la suite de l'article

Concours Cgénial. Collégiens et sciences en fusion.

Ce vendredi 19 Mars au campus universitaire avait lieu le concours Cgénial. Ce concours valorise l’enseignement des sciences et des technologies. Il permet aux jeunes, aidés de leurs enseignants, de présenter en équipe un projet didactique et innovant dans de nombreuses disciplines telles que la physique, la chimie, les mathématiques, la technologie, les sciences de la vie et de la terre…

Il s’adresse aux collégiens et lycéens des voies générale, technologique et professionnelle. Les thématiques des projets présentés lors des précédentes éditions du concours témoignent de la créativité et l’esprit d’initiative des candidats, en phase avec les enjeux du monde actuel : solidarité, protection de l’environnement, progrès technique, entre autres.

3 objectifs principaux à ce concours :

- Promouvoir l’enseignement des sciences et des techniques
- Former les élèves à une démarche de projet, scientifique et interdisciplinaire. Les élèves encadrés par un ou plusieurs professeurs, préparent au cours de l’année un projet sur un thème qu’ils ont choisi.
- Encourager les élèves à se rapprocher des professionnels (scientifiques, ingénieurs, techniciens…) du domaine public et/ou du privé pour mener à bien leurs projets qui doivent être innovant, interdisciplinaire, et mené en partenariat avec des entreprises ou des chercheurs.

Ce matin, 3 collèges ont pu présenter leur projet devant un jury expérimenté dans l’amphithéâtre Mérault à Fouillole.

- Le collège Bébel de Sainte Rose a eu l’originalité de présenter des expériences scientifiques sous forme de contes.
- Le collège Bois Rada de Sainte Rose à quant à lui étudié les anticorps anti-SARS-COVID.
- Enfin le collège E. Bambuck du Gosier a mis au point un déshydrateur de fruits permettant de conserver les qualités énergétiques et nutritionnelles. Ils ont présenté leur prototype conçu essentiellement à partir de matériel de récupération.

Les jeunes ont ainsi tenté de captiver le public et de séduire le jury en exposant leur projet, en synthétisant leurs observations, leurs hypothèses, leurs expérimentations, et leurs conclusions. Nos apprentis chercheurs ont été évalués sur leur créativité, leur originalité, leur rigueur et la richesse scientifique, mais aussi sur leur communication et argumentation face aux questions du jury. ( suite de l'article en cliquant sur le titre)

Les élèves de BAC Pro ASSP au service des enfants malades du CHU

Le projet d'éducation artistique et culturelle 2020-2021 appelé "Animation EDD par des élèves de seconde Bac Pro ASSP auprès d'enfants malades en service de pédiatrie se déroule bien cette année.

Nos élèves de 2de ASSP 1 du lycée Nord Grande terre de Port Louis ont dans un premier temps reçu une formation par la biologiste Julie Mellinger de l'association « Mon Ecole Ma Baleine » afin de comprendre la vie des cétacés en Guadeloupe pour être ensuite capable d'animer des activités sur ce sujet auprès de jeunes malades du CHU. L'association « Mon Ecole Ma Baleine » a pu leur mettre à disposition des contes, des bandes dessinées, des jeux pédagogiques, des exercices de mimes basés sur l'expression corporelle des cahiers d'exercices, des contes de baleines, des chansons et des jeux 3D afin que nos élèves de 2de Bac pro puissent préparer leur d'animation auprès des jeunes malades de l'école hospitalière. La participation de nos élèves bac pro a été très importante, ils ont fait preuve de beaucoup d'enthousiasme.

La suite du programme s'est réalisée ce 23 mars. Nos élèves ont encadré une sortie en mer " A la recherche des cétacés" avec leurs 2 professeurs Mme Pélisson et Mme Boecasse ,aidés d'un médecin, d'une éducatrice, de l'enseignante de l'école hospitalière et des animatrices de « Mon École ma Baleine ». Les enfants du CHU étaient absolument ravis de se retrouver au large, au milieu d'un millier de dauphins de 3 espèces différentes. La maladie était loin. Nos élèves d'ASSP ont pris leurs responsabilités à cœur avec une très grande empathie. Puis nos élèves ont animé de nombreux jeux éducatifs sur la plage, sur le thème des cétacés et de la protection de notre patrimoine naturel, encadrés par « Mon École Ma baleine ».

Tous nos élèves étaient très émus, se sentant utiles et attendus. Les plus timides se sont ouverts, des moments d'échanges dans la classe qu'ils n'avaient pas encore eus. ( cliquez sur le titre pour lire l'intégralité de l'article )

SAKINIPLI: l'origami, support de l’Estime de soi chez les petits.

La compagnie Milétoiles propose son nouveau spectacle « SAKINIPLI Origami » pour jeune public. Cette compagnie de théâtre intervient depuis début décembre dans différentes écoles en proposant cette représentation combinée à des ateliers de médiation culturelle.
Le concept est de présenter cette pièce puis de mettre les élèves en activité dans des séances d’initiation corporelle à partir d’un support d’origami. La metteuse en scène Suzon D’Haveloose et 2 autres comédiens, Ingrid Aumont et Théo Dunoyer, (épaulés à la régie par Virginie Demore), interprètent différents personnages, qui naissent de l’origami et de ces pliages de feuilles de papier.
C’est ainsi l’histoire d’une feuille de papier grise. Oubliée, délaissée, elle s’ennuie et rêve de couleurs. Un beau jour, on la plie, la déplie, la replie... elle devient papillon ! Mais un papillon toujours gris... comme la pluie... Au fil de son aventure, de ses rencontres (un crabe macho, un sage colibri, un escargot craintif, un poisson perdu, ...), notre papillon va s’accepter comme il est : Gris, avec un cœur en or !
L’aventure est faite de rencontres permettant la compréhension de soi et de l’autre. Une ouverture sur la différence, sur la singularité qui associée à d’autres singularités crée notre humanité. Parce que la différence est une richesse, il est essentiel que chaque enfant se respecte et respecte l’autre. Chacun est unique, chacun est un diamant qui ne demande qu’à briller ! Voilà le message à retenir....(vidéo et suite de l'article en cliquant sur le titre).

Chlordécone et danse. Quand l'art permet de sensibiliser nos jeunes !

Faire danser les élèves sur la thématique du chlordécone, nouveau challenge réussi par la compagnie Difé Kako !

Une collaboration entre différents établissements scolaires et la compagnie de danse Difé Kako a permis à près de 300 élèves courant janvier de participer à des ateliers. Petits et grands ont eu la chance d'intégrer ce projet artistique et pédagogique, grâce à un travail en amont de cette compagnie et des enseignants volontaires inscrits à ce projet.
La thématique centrale portait sur le chlordécone mais va bien plus loin, en questionnant également les élèves sur le rôle de la femme noire, de l’écologie, de l'esclavage, de la colonisation. Ce projet pluridisciplinaire a embarqué petits et grands dans une réflexion riche.

5 établissements au total ont eu l'honneur de côtoyer ces artistes, danseurs et musiciens professionnels, et d'être acteur dans ce projet pluridisciplinaire, artistique, culturel, et engagé :
· 3 classes de l'école élémentaire G. Lauriette de Trois Rivières
· 3 classes de l'école élémentaire A. Delacroix de Capesterre Belles Eaux
· 3 classes de l'école élémentaire F. Auguste de Goyave
· 3 classes du collège de Bois Rada de Sainte Rose
· 2 classes du LP L. Delgrès du Moule

Deux journées de formation ont été proposées aux enseignants toutes disciplines confondues et ont abouti à l'élaboration de différents ateliers proposés aux jeunes ainsi qu'un spectacle de restitution « Joséphine 2B », en référence à Joséphine Baker et Joséphine de Beauharnais.( suite de l'article en cliquant sur le titre)

Théâtre Forum au collège St-John Perse

Ce jeudi 14 Janvier 2021, trois classes de 4è du collège Saint John Perse aux Abymes ont eu la chance de participer à une prestation de « Théâtre Forum » avec la compagnie Milétoiles. Cette troupe est intervenue auprès de ces jeunes afin de les sensibiliser sur les addictions, drogues et alcool principalement. Pendant plus de 2h, ces adolescents ont pu observer, participer et débattre sur ce thème sensible et majeur.

Dans le cadre de la dynamique culturelle et artistique de la DAAC, le collège a souhaité faire intervenir cette compagnie afin de proposer un support différent et complémentaire pour sensibiliser ce public. Mme Yasmina ZOZOR, chef de l'établissement, soutient ce projet depuis désormais plus de 2 ans, convaincue de l'efficacité de ces actions, plus porteuses, et offrant une qualité d'échanges avec plus d'implication des jeunes. Les situations abordées sont malheureusement souvent vécues à la maison chez les jeunes, qui peuvent donc facilement s'identifier aux scènes proposées et discutées ensuite. ( suite de l'article en cliquant sur le titre )

Danse et création au collège Courbaril de Pointe-Noire :

Le Projet Danse et Création offre la possibilité à 18 élèves issus d'un collège classé REP et isolé, d'aborder dans un premier temps, au sein d'un atelier hebdomadaire avec Madame Legrand des techniques variées de danse et des processus divers de création.

Dans un deuxième temps, les élèves découvrent tout au long de l'année des lieux de pratique de la Danse (écoles et salles de spectacle) ainsi que des artistes et professionnels. Il est essentiel pour les élèves de découvrir les lieux de développement culturel et artistique et de pouvoir en rencontrer les acteurs. La générosité, l'énergie et la passion des intervenants sont sans limite. Les élèves sont ravis et comblés de connaissances techniques, historiques et de richesses humaines grâce aux interventions de Léna Blou (ancien CDEC et nouveau Lafabri'k,à travers la pratique du Gwoka, Techni'ka et jazz), Jessica Jacobin (Artema à travers le Jazz, le Dancehall et l'afro dance) et prochainement Xavier Chasseur-Daniel (Kaukera Ballet, avec la danse classique et la danse contemporaine)...... suite en cliquant sur le titre.