Philosophie

Cours de Philosophie en ligne. Au programme 2017/2018

 

COURS INTERACTIFS DE PHILOSOPHIE ET DE CULTURE GÉNÉRALE EN VISIOCONFÉRENCE

05/10/2017 : 
09h - 10h : Sophie CHAILLET, Prof. d'anglais (LELE), Lycée J.-P. Vernant, Sèvres
Le roman d'apprentissage et l'illusion d'autobiographie dans The Catcher in the Rye de J.D. Salinger, 1951 PDF
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - >>DailymotionVIDÉO 1

10h - 12h
 : Christine JAOUEN et Jean-Pierre LANGEVIN, Prof. de littérature, Lycée J.-P. Vernant, Sèvres
Fiction, vérité et autobiographie dans Les Faux Monnayeurs et Le Journal des Faux Monnayeurs d'A. Gide - PDF
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>DailymotionVIDÉO 1 - VIDÉO 2
Consulter le site Lettres volées.

12/10/2017 : Philippe TOUCHET, Professeur de Premières Supérieures au Lycée Gustave Monod, Enghien
10h - 12h : Le vivant est-il un phénomène parmi d'autres ? Dossier PDF
Résumé 
Dans un texte relativement récent (1969), le philosophe Michel Henry, en s’interrogeant sur la question de la vie se pose une question assez dépassée – eu égard à notre histoire philosophique contemporaine – pétrie de matérialisme, de Darwinisme, et de mécanisme pur : « Le concept d’âme a-t-il un sens ? ». Il ne s’agit pas seulement, ici, d’interroger la question de la différence entre l’âme et le corps, ou entre l’idée d’âme et celle, plus moderne, de conscience. Il s’agit de penser la question de l’animation, de la vie comme être et devenir de soi. Car tout ce qui est n’est pas animé, mais, comme le dit Aristote dans De l’âme, « la connaissance de l’âme apporte une large contribution à l’étude de la vérité toute entière et surtout à l’essence de la nature, car l’âme est, en somme, le principe des animaux ». Pour le stagirite, la question de l’âme n’est pas seulement celle des vivants, mais celle de la nature entière, de sorte qu’on doit bien plutôt penser l’être naturel en général -et même l’univers- sur le mode du vivant, que le vivant sur le mode de la matière. La question de l’âme est celle de la nature de l’être, en tant qu’il est naturel, et la matière inanimée n’est qu’une espèce particulière de ce principe universel d’animation. Ainsi trouve-t-on encore dans Les parties des Animaux cette formule : 
« Il s’ensuit que, dans l’étude de  nature, on devrait parler plutôt de l’âme que de la matière, d’autant que c’est grâce à l’âme que la matière est nature au lieu de l’inverse ».
Pour Aristote, la question de l’âme est donc à la fois une question spécifique – c'est-à-dire irréductible aux sciences de la matière-, mais elle se donne aussi comme le modèle et le principe de la compréhension de l’ensemble de l’être naturel. En ce sens, la biologie pourrait bien servir de principe et de modèle à toute la philosophie elle-même, parce qu’elle parle de principe et non de configuration. Aristote insiste en permanence sur la méthode que nous enseigne, nous qui voulons savoir, la manifestation de la vie : seule la nécessité est vivante, parce qu’elle seule fournit un principe essentiel à cela qu’elle détermine. Ce qui est mort, ce qui est en pierre ou en bois, ne peut pas se donner dans sa nécessité et son essentialité, parce que, ce qui fait son unité, sa permanence est uniquement la conformation extérieure de ses parties, conformation qui pourrait aussi bien être autre, et ramène l’être à une simple image, ou une simple rencontre contingente. Sans âme, la matière seule est sans principe, sans nécessité, sans identité. Elle n’est qu’une conformation dont l’être n’est rien, n’étant que de rencontre et accident.
Faut-il donc renoncer à cette idée de vie
 – car n’est-elle pas en un sens, une idée, et en revenir à un strict matérialisme pour aborder la nature du vivant ?
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>Dailymotion: VIDÉO 1 - VIDÉO 2

19/10/2017Philippe FONTAINE, Professeur émérite à l'Université de Rouen
10h - 12h : Introduction à la problématique de l'interprétation, Dossier - PDF
Résumé : L’importance de la question de l’interprétation se mesure à ce qu’elle est aussi vieille que la philosophie elle-même, puisque certains dialogues platoniciens y sont déjà consacrés (Phèdre, Ion, Protagoras, Sophiste), ainsi que quelques traités aristotéliciens, tel le second Traité de l’OrganonPeri Hermêneiasde l’Interprétation. Pour autant, l’interrogation sur ses conditions de possibilité et sa pratique devient centrale à l’époque moderne, notamment depuis le XIX ème siècle, où elle reprend le nom plus ancien d’ « herméneutique », et connaît une extension et un élargissement considérables, à partir d’une réflexion d’abord centrée sur les règles d’interprétation des Ecritures saintes. L’essor des sciences historiques au XIX ème siècle engendre une réflexion sur la possibilité éventuelle d’une adaptation de ces règles à la compréhension de toute espèce de discours et d’écrit. On assiste alors à l’apparition  d’une herméneutique générale reposant sur  un concept élargi de l’exégèse, considérée comme l’interprétation  d’un texte particulier, mais aussi de tout ensemble de signes susceptible d’être considéré comme un texte. Dans ce sens plus large, qui n’est plus lié aux textes sacrés, l’interprétation a toujours un rapport avec le dévoilement d’un sens caché. On comprend ainsi que la question de l’interprétation connaisse au XX ème siècle un nouvel essor, et se retrouve au centre des théories philosophiques propres à ceux que l’on a appelés les « maîtres du soupçon », comme Nietzsche et Freud, mais aussi dans la philosophie d’inspiration heideggerienne, et chez certains penseurs comme H. G. Gadamer, ou encore Paul Ricoeur.
Cette généralisation du concept d’interprétation n’est pas sans soulever quelques questions sur le risque d’une dérive interprétative, où une sorte de « mauvais infini » condamnerait l’interprète à superposer indéfiniment les couches explicitatives, sans jamais parvenir à saisir ultimement le sens dernier du phénomène examiné. Tel serait le risque assumé propre aux aspects d’ouverture et d’infinité de l’interprétation.
Vidéothèque E.E.E.VIDÉO 1VIDÉO 2 ->> Dailymotion : VIDÉO 1 - VIDÉO 2

Sèvres Vacances de la Toussaint : du samedi 21 octobre, après les cours, au lundi 06 novembre 2017

09/11/2017 : Hélène DIVISSAGUET, Professeur en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles au Lycée Condorcet, Paris,
09h - 12h : Le phénomène de l'interprétation - Dossier - PDF
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 VIDÉO 3 >> Dailymotion : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - VIDÉO 3

16/11/2017 : Gaëtan DEMULIER, Professeur de philosophie en CPGE au Lycée Hoche, Versailles,
10h - 12h : Machine et organisme - Dossier PDF
Résumé
 : Si la notion d’organisme a su s’imposer pour désigner le corps vivant en tant que totalité organisée, que système complexe obéissant à une architecture et à une dynamique internes déterminées, la conception de ce tout sur le modèle de la machine apparaît à la fois comme un principe méthodologique fécond et comme un paradigme éminemment problématique. D’un côté l’analogie semble se légitimer dans la mesure où ces deux espèces de structure constituent des unités, c’est-à-dire des configurations dans lesquelles les parties n’obéissent pas au régime de la juxtaposition mais à celui de la subordination à la totalité qu’elles forment, et des systèmes de mouvement, c’est-à-dire des assemblages au sein desquels la position et le jeu des pièces produisent des actions spécifiques. Même, si la connaissance objective du vivant suppose la spatialisation intégrale du corps et l’exclusion de tout schème explicatif relevant de son expérience intime ou consciente, l’assimilation de l’organisme à la machine apparaît comme la condition de possibilité de la rationalité biologique. De l’autre l’analogie semble occulter les propriétés les plus remarquables de l’organisme et donner lieu à un réductionnisme qui, en rabattant le vivant sur la matière inerte, laisse échapper son objet d’étude : qu’il s’agisse de l’organogénèse ou des différentes modalités d’autorégulation qui le caractérisent, le corps vivant ne semble pas pouvoir être appréhendé sans recours à la téléologie interne ni à une spontanéité ni à ce que Kant appellerait une « force formatrice », dont on ne saurait trouver l’équivalent dans les artefacts techniques. D’où la nécessité d’interroger la signification et la valeur de la comparaison entre machine et organisme : le modèle technologique est-il opératoire pour rendre compte de l’organisation du vivant ? convient-il a contrario de l’appréhender selon d’autres paradigmes que ceux qui prévalent dans l’explication des structures et des mouvements relevant de la physique et de la cinématique? 
Vidéothèque E.E.E.
 : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>Dailymotion : VIDÉO 1 - VIDÉO 2

23/11/2017 : Brigitte ZANDA, Maître de conférences au Muséum national d'histoire naturelle, Laboratoire de cosmologie
10h - 12h : Les origines du vivant à travers l'étude des météorites - Dossier en préparation - PDF
Programme proposé par Jean-Claude VASSEUR, Professeur des Sciences de la vie et de la terre, Lycée J.-P. Vernant, Sèvres
Coordination : Claire CASNIN, Professeur de Sciences de la vie et de la terre, Lycée J.-P. Vernant, Sèvres 
Séance annulée pour des raisons indépendantes de notre volonté. Veuillez nous en excuser.

30/11/2017 : Paul MATHIAS, Inspecteur général de l'éducation nationale, Doyen du Groupe "Philosophie"
10h - 12h : 
Qu'est-ce que lire? 
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 ->> DailymotionVIDÉO 1 - VIDÉO 2
14/12/2017 : Thomas HEAMS, Enseignant-chercheur, Maître de Conférences en Génétique à AgroParisTech
10h - 12h : L'approche scientifique du vivant - Dossier - PDF
La compréhension scientifique du monde vivant est le rôle classiquement dévolu aux biologistes. Or, paradoxalement, ce qu'est la vie, au sens biologique du terme, n'est pas un point de consensus parmi eux. Cela tient d'abord à l'existence de plusieurs traditions disciplinaires, de la génétique à la physiologie, de la biologie cellulaire à l'écologie par exemple : chacune a son regard sur le vivant. Et s'il existe quelques grandes théories unificatrices, comme la théorie synthétique de l'évolution, elles ne permettent pas non plus de clore ce débat. Penser ce qu'est scientifiquement le vivant, c'est souvent penser sa limite avec l'inerte. Or, pour penser une limite, on a souvent besoin de s'ouvrir à d'autres disciplines, ici la chimie, la géologie, les sciences de la complexité. Il ne semblerait donc pas y avoir de définition scientifique du vivant sans interdisciplinarité. Ce problème, théorique en apparence, se double d'une dimension éthique : chercher les limites du vivant dans un laboratoire, cela s'apparente pour beaucoup à une forme de transgression, une audace pour la recherche certes , mais aussi peut-être une remise en cause du statut particulier qu'ont les vivants, à des degrés divers, dans nos sociétés. J'essaierai donc de clarifier ces enjeux, en recourrant à l'actualité de la recherche en biologie fondamentale, mais aussi à la philosophie du vivant, qui questionne l'humanité depuis les temps les plus anciens. 

Programme proposé par Hervé LEVESQUE, Professeur des Sciences de la vie et de la terreLycée J.-P. Vernant, Sèvres
Vidéothèque E.E.E.
 : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>DailymotionVIDÉO 1 - VIDÉO 2
21/12/2017 : Frédéric LAUPIES, Professeur de philosophie en CPGE au Lycée N.-D. du Grandchamp, Versailles
10h - 12h : Quel est l'objet de l'interprétation? Dossier - PDF
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 ->> DailymotionVIDÉO 1 - VIDÉO 2
Sèvres Vacances de Noël : du samedi 23 décembre 2017 au lundi 08 janvier 2018
11/01/2018 : Grégoire INGOLD, Metteur en scène, Dir. de la Compagnie Balagan Système 
et Maurizio MELAI, Agrégé, Docteur ès Lettres, Professeur en CPGE au lycée Frédéric Mistral d’Avignon.
10h - 12h  : Interprétation et critique théâtrale – l’esprit à l’œuvre ? 
Séance animée par Pierre LEVEAU, Professeur de philosophie au Lycée Philippe de Girard, Avignon
Dossier - PDF
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 ->> DailymotionVIDÉO 1 - VIDÉO 2

14h - 16h 
Jean-Pierre JACQUOT, Professeur à l’Université de Lorraine et à l’Institut Universitaire De France,   
Biologie synthétique et création de nouvelles espècesl'homme a-t-il atteint un statut de demi-Dieu ?
Proposé par Hervé LEVESQUE, Prof. de Sciences de la vie et de la terre, Lycée Jean-Pierre Vernant, Sèvres
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 ->> DailymotionVIDÉO 1 - VIDÉO 2
18/01/2018 : Evelyne OLÉON, Professeur de philosophie au Lycée Chateaubriand de Rome
10h - 12h : Le courage - Dossier - PDF

14h - 16h : Alain CLOSIER, Consultant indépendant, ancien membre du comité de Direction Générale de la Société Générale - CV.- CV.fr
Économie, finances et banques : comment appréhender ces réalités à l'école?
Conférence proposée par Czeslaw MICHALEWSKI 
STEM - Cycle de conférences organisés par les partenaires du Projet Ecole – Entreprise. 
PROGRAMME DÉTAILLÉ - Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>Dailymotion : VIDÉO 1 - VIDÉO 2
22/01/2018 : Célébration du 55e anniversaire du Traité de l'Élysée - PROGRAMME DÉTAILLÉ
Conférence, échanges et discussion des lycéens, français et allemands, avec des Responsables politiques (les noms à préciser...)
10h - 12h : L'Europe et l'amitié franco-allemande

Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>Dailymotion: VIDÉO 1 - VIDÉO 2

25/01/2018 : Invité à préciser...
10h - 12h : Le tabou
Programme proposé par l'académie de Lille : coordination : Olivier DELANNOY 
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>Dailymotion: VIDÉO 1 - VIDÉO 2

01/02/2018 : 
Marie SAUMET, Professeur d’histoire au Lycée J.-P. Vernant, et Jean-Pierre LANGEVIN, Prof. de littérature au Lycée J.-P. Vernant, Sèvres,  
09h - 10h : La Princesse de Montpensier de Mme de La Fayette, place et fonction de l'Histoire dans le roman
10h - 11h : La Princesse de Montpensier,  le roman et le film sous les regards croisés de l'étude historique, littéraire et cinématographique
11h - 12h : Questions et débat - Dosier en préparation - PDF
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>DailymotionVIDÉO 1 - VIDÉO 2
Consulter le site Lettres volées

08/02/2018 : Thomas ARCISZEWSKI, Ingénieur d’étude, Centre PSYCLÉ, AMU, 
et Denis CAROTI, Référent académique du dispositif Esprit critique et science, CORTECS
10h - 12h : Esprit critique et post-vérité
Programme PÉNIA (Philosophie, Éducation, Numérique, Inter - Académies) 
Cycle de visioconférences organisé par Jérôme JARDRY, IA-IPR de philosophie, Académie Aix-Marseille, 
et Pierre LEVEAU, Prof. de philosophie, Lycée Philippe de Girard, Avignon
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>Dailymotion: VIDÉO 1 - VIDÉO 2 

14h - 16h : Ludovic LEGOFF, Professeur de DGEMC au Lycée J.-P. Vernant : son invité reste à préciser 
Sujet à préciser ... Dossier - PDF
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 ->> DailymotionVIDÉO 1 - VIDÉO 2
Sèvres Vacances d'hiver : du samedi 17 février au lundi 05 mars 2018

15/03/2018 : Frédérique VARGOZ, Professeur de philosophie au Lycée Français de Vienne.
10h - 12h : Sujet à préciser... Dossier en préparation - PDF

14h - 16h : Nelly GUET, Ancien Chef d'Établissement, Consultante internationale, Responsable de la plateforme Alerteducation
Invités à préciser...
 L'éducation financière
Conférence proposée par Nelly GUET
STEM - Cycle de conférences organisées par les partenaires du Projet École - Entreprise.
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>Dailymotion: VIDÉO 1 - VIDÉO 2

22/03/2018 
10h – 12h : Jean-Baptiste GOUREAU, Professeur de Lettres en CPGE, Lycée J.-P. Vernant, Sèvres
Théâtre, guerre et démocratie à Athènes Le spectateur-soldat face à ses futures victimes.
Trois exemples :  Les Perses d'Eschyle - Électre de Sophocle - Les Troyennes d'Euripide 

14h – 16h : Jean-Pierre COLIGNON, ancien chef du Service correction du journal Le Monde
Dictée francophone des lycées partenaires du Programme E.E.E. - édition 2017 - La semaine de la Francophonie 2018
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>Dailymotion: VIDÉO 1 - VIDÉO 2
29/03/2018 : Frank BURBAGE, Inspecteur général de l'éducation nationale, groupe philosophie
10h - 12h : Sujet à préciser...
Vidéothèque E.E.E. : 
VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>DailymotionVIDÉO 1 - VIDÉO 2

14h - 16h : Nicolas FRANCK, Prix lycéen du livre de philosophie 2018
Rencontre des lycéens avec les auteurs des livres sélectionnés pour le prix 2018 
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>DailymotionVIDÉO 1 - VIDÉO 2
05/04/2018 : Didier GUIMBAIL, Professeur de philossophie en CPGE au Lycée La Bruyère, Versailles
10h - 12h : La responsabilié - Dossier en préparation - PDF
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>DailymotionVIDÉO 1 - VIDÉO 2

14h - 16h : Hans van der LOO, Coordinateur européen de la STEM Coalition, et son invité (à préciser...)
Formation professionnelle, l'importance des STEM et le rôle de l'industrie

Conférence proposée par Nelly GUET et Czeslaw MICHALEWSKI 
STEM - Cycle de conférences organisées par les partenaires du Projet École - Entreprise.
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>DailymotionVIDÉO 1 - VIDÉO 2
12/04/2018 : Abdennour BIDAR, Inspecteur général de l'éducation nationale, Groupe «Établissements et vie scolaire »
et Rodrigue COUTOULY, Proviseur Vie scolaire et pilote du dispositif Esprit critique de la Région PACA
10h - 12h : Pourquoi enseigner l'esprit critique? 
Programme PÉNIA (Philosophie, Éducation, Numérique, Inter - Académies) 
Cycle de visioconférences organisé par Jérôme JARDRY, IA-IPR de philosophie, Académie Aix-Marseille, 
et Pierre LEVEAU, Professeur de philosophie, Lycée Philippe de Girard, Avignon 
Vidéothèque E.E.E. : VIDÉO 1 - VIDÉO 2 - >>Dailymotion: VIDÉO 1 - VIDÉO 2
Sèvres Vacances de printemps : du samedi 14 avril au lundi 30 avril 2018
Si vous souhaitez rejoindre notre équipe pédagogique, veuillez nous conctacter à l'adresse suivante : europe.education.ecole@gmail.com. Bienvenue!
Philosophie 
Ressources