Philosophie

Ressources

Ressources pour la classe et la préparation des cours

Les vidéos du lycée de Sèvres saison 2015/2016

COURS INTERACTIFS DE PHILOSOPHIE EN VISIOCONFÉRENCE
01/10/2015 : Jean-Louis POIRIER, Doyen honoraire de l'Inspection Générale de Philosophie
10h10 - 12h
 : Vie passionnée et tragédie - PDF - VIDÉO 1 - VIDÉO 2
08/10/2015 : Philippe FONTAINE, Professeur à l'Université de Rouen
10h10 - 12h : Passion, raison et liberté - Dossier pédagogique - PDF - VIDÉO 1 - VIDÉO 2

15/10/2015 : Gaëtan DEMULIER, Professeur en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles au Lycée Hoche, Versailles
10h10 - 12h : Le désir et le bonheur 
- Dossier pédagogique - PDF - VIDÉO 1 - VIDÉO 2 

 

Vacances de la Toussaint : du samedi 17 octobre au lundi 02 novembre 2015

05/11/2015 : Philippe TOUCHET, Professeur de Premières Supérieures au Lycée Gustave Monod, Enghien
10h10 - 12h : Qui suis-je dans le temps? VIDÉO 1 - VIDÉO 2 

12/11/2015 : Jean-Pierre LANGEVIN, Professeur de littérature au lycée Jean-Pierre VERNANT, Sèvres 
10h10 - 12h : Ombre et lumière dans Oedipe roi de Sophocle et de Pasolini - PDF - VIDÉO 1 - VIDÉO 2 
Consulter le site Lettres volées 

  19/11/2015 : Philippe FONTAINE, Professeur à l'Université de Rouen
10h10 - 12h00 : Oedipe roi. Une triple lecture du mythe d'Oedipe : hellénistique, anthropologique, psychanalytique 
Dossier - PDF - VIDÉO 1 - VIDÉO 2
  26/11/2015 : Evelyne OLÉON, Professeur de philosophie au lycée Chateaubriand de Rome, 
10h10 - 12h : Culture et barbarie - Dossier - PDF - VIDÉO 1 - VIDÉO 2
  03/12/2015 : Gaëtan DEMULIER, Professeur en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles au Lycée Hoche, Versailles
10h10 - 12h : Pluralité des cultures et universalité de la culture - VIDÉO 1 - VIDÉO 2
  10/12/2015: Hélène DIVISSAGUET, Professeur en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles au Lycée Condorcet, Paris
10h10 - 12h : La technique - Dossier - PDF - VIDÉO 1 - VIDÉO 2 
  17/12/2015 : Jean-Pierre LANGEVIN, Professeur de littérature au lycée Jean-Pierre VERNANT
10h10 - 12hCorps, costumes et masques dans Oedipe roi de Pasolini - Dossier - PDF - VIDÉO1 - VIDÉO2 
Consulter le site Lettres volées
Vacances de Noël : du 19 décembre au lundi 04 janvier 2016
  07/01/2016 : Didier GUIMBAIL, Professeur de philosophie en CPGE au Lycée La Bruyère, Versailles 
10h10 - 12h : La force du droit - Dossier - PDF - VIDÉO
  14/01/2016 : Frédéric LAUPIESProfesseur en CPGE à Versailles. Site internet de F. LAUPIES
10h10 - 12h : Histoire, religion et éthique - Dossier - PDF - VIDÉO 
  21/01/2016 : Pauline NADRIGNY, Professeur au lycée Jean Moulin de Roubaix
10h10 - 12h 
Un objet technique peut-il être beau? - PDF
Programme proposé par l'académie de Lille : coordination : Olivier DELANNOY
 

28/01/2016 : Philippe TOUCHET, Professeur de Premières Supérieures au Lycée Gustave Monod, Enghien  
10h10 - 12h : Qu'est-ce que le plaisir esthétique?

  04/02/2016 : Alain CHAUVE, Inspecteur honoraire de philosophie
10h10 - 12h : La beauté de la nature - PDF
Vacances d'hiver : du samedi 20 février au lundi 07 mars 2016
  10/03/2016 : Jean-Pierre LANGEVIN, Professeur de littérature au lycée Jean-Pierre VERNANT 
10h10 - 12h : L'obsession du style chez Flaubert
  17/03/2016 : Projet d'une dictée francophone proposée à l'occasion de la Semaine de la Francophonie 2016 
10h10 - 12h : Invités et participants... à préciser...
 

24/03/2016 : Gaëtan DEMULIER, Professeur en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles au Lycée Hoche, Versailles  
10h10 - 12h La religion - à préciser... 

  31/03/2016 : PRIX LYCÉEN DU LIVRE DE PHILOSOPHIE 2016 - Présentation - Affiche
10h10 - 12h : Invités : Auteurs des livres sélectionnés ... à préciser.
  07/04/2016 : Vincent RENAULT, Professeur de Philosophie au Lycée Français de Vienne
10h10 - 12h : Le bonheur et l'État

Vacances de printemps : du samedi 16 avril au lundi 02 mai 2016

12/05/2016 : Romain COUDERC, Professeur de philosophie au Lycée Marie-Curie de Sceaux
10h - 12h : Sujet à préciser...
Philosophie 
Ressources

La laïcité à la française en crise selon Pierre Merle

<p style="color: #000000; line-height: normal; font-family: arial !important; margin-bottom: 0px !important; padding: 0px 0px 15px !important; border: 0px !important; font-size: 20px !important; background-image: url(http://www.cafepedagogique.net/_Layouts/1036/Images/Cafe/barre_contenu_h...) !important; background-attachment: initial !important; background-size: initial !important; background-origin: initial !important; background-clip: initial !important; background-position: 100% 100%; background-repeat: no-repeat !important;"><span style="color: #000000; font-family: arial;"><span style="font-size: 20px; line-height: normal;"><em>Article paru dans le Café Pédagogique http://www.cafepedagogique.net</em></span></span></p>

<h1 style="color: #000000; line-height: normal; font-family: arial !important; margin-bottom: 0px !important; padding: 0px 0px 15px !important; border: 0px !important; font-size: 20px !important; background-image: url(http://www.cafepedagogique.net/_Layouts/1036/Images/Cafe/barre_contenu_h...) !important; background-attachment: initial !important; background-size: initial !important; background-origin: initial !important; background-clip: initial !important; background-position: 100% 100%; background-repeat: no-repeat !important;">Pierre Merle : La fausse laïcité à la française &nbsp;</h1>

<div id="cafe_p_expressoarticle_publishingwebcontrols" style="color: #000000; font-family: verdana, arial, helvetica, sans-serif; font-size: 14.4000005722046px; line-height: normal; margin: 0px !important; padding: 0px !important; border: 0px !important;">

<div id="ctl00_PlaceHolderMain_RichHtmlField2__ControlWrapper_RichHtmlField" style="text-align: justify; display: inline; font-family: Arial !important; font-size: 16px !important;">

<div class="article" style="margin: 0px !important; padding: 0px 0px 20px !important; border: 0px !important;">

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;"><em>"La France, pays des droits de l'Homme, a une législation d'exception : la laïcité scolaire se construit contre la liberté". Le sociologue Pierre Merle analyse le glissement législatif opéré en 2004. Il le confronte aux accords internationaux de la France et aux textes fondateurs de sa démocratie : déclaration des droits de l'Homme, constitution. En négation avec ces fondamentaux, " les grands principes juridiques, nationaux et internationaux, sont progressivement oubliés, l'ignorance préférée à la connaissance". Pierre Merle interroge : "D'où peut naître une ère nouvelle si ce n'est en s'inspirant des exemples réussis de laïcité scolaire et en respectant les textes juridiques fondateurs des démocraties et de la République ?"</em></p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;"><img style="margin: 10px; border-style: solid; float: left;" src="http://www.cafepedagogique.net/SiteCollectionImages/0206151.jpg" alt="" align="left" />&nbsp;Le modèle de la laïcité « à la française » connaît une double crise. D'une part, il n'a pas apporté la paix scolaire attendue dans les collèges et lycées où les tensions subsistent et où apparaissent de nouveaux « signes ostensibles » d'appartenance religieuse (les jupes, noires et longues, font désormais courir le risque de l'exclusion scolaire…) ; d'autre part, ce modèle, source de polémiques, fait l'objet de surenchères : interdiction du port du voile dans les universités, suppression des menus de substitution dans les cantines scolaires et, plus surprenant encore, une proposition d'interdire l'islam par le maire de Venelles, ex UMP, désormais membre du parti des Républicains.</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;"><strong>De la laïcité de liberté à la laïcité d'exclusion</strong></p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">Pour comprendre les fondements d'une telle crise, il faut - préalable classique et souvent oublié - trouver une définition de la laïcité susceptible de faire consensus. L'histoire, la philosophie, la sociologie, la science politique… sont toutes prêtes à apporter généreusement leur concours, mais leur lumière présente un intérêt limité tant les définitions sont pléthoriques, divergentes, et débouchent trop souvent sur des embrouillaminis stériles. Chaque discipline fait toutefois référence à la République et à ses valeurs, et semble oublier, dans le même temps, un des fondements central de la Cité : la constitution, les textes de loi, la jurisprudence, les traités internationaux. Que nous apprennent-ils ?</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">Dans la Constitution de 1958, la laïcité occupe une place cardinale : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. » (Art. 1er). Aucun des protagonistes des polémiques sur la laïcité n'a remis en cause la constitution française. Cette conception de la laïcité - O miracle ! - est donc consensuelle. Il reste à définir empiriquement « l'égalité devant la loi » en matière de religion et ce que signifie « respecter toutes les croyances ».</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">Les traités internationaux et la jurisprudence apportent des approfondissements incontournables sur la notion de laïcité scolaire et sur les liens qu'elle entretient, irréductiblement, avec la liberté de conscience et la liberté religieuse. En 2004, Bikramijt Singh, lycéen sikh, a été exclu de son établissement scolaire pour avoir refusé d’ôter son turban. En 2008, il a saisi le Comité des Droits de l’Homme de l’ONU qui, dans un avis daté de novembre 2012, a estimé que l’État français n’a pas apporté la preuve que le lycéen sanctionné, en n’ôtant pas son turban, aurait porté atteinte « aux droits et libertés des autres élèves, ou au bon fonctionnement de son établissement ».</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">Le Comité a estimé aussi que son renvoi de l’école publique « a constitué une punition disproportionnée, qui a eu de graves effets sur l’éducation à laquelle il aurait dû avoir droit en France ». L’ONU indiquait aussi que l’exclusion de Bikramijt Singh constituait une violation du Pacte international relatif aux droits civils et politiques dont la France est signataire. Le droit international valide une conception de la laïcité scolaire qui, conformément à la constitution française, respecte les signes ostensibles de religiosité, c'est-à-dire les autorise plutôt que de les proscrire. Paradoxalement, dans son unique article, la loi de 2004 interdit le port des signes ostensibles d'appartenance religieuse. Le respect de toutes les croyances, central dans la constitution de 1958, le droit international et sa jurisprudence, a été remplacé par son contraire : l'interdiction.</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;"><strong>La loi de 2004 est contraire aux droits de l'Homme</strong></p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">La loi de 2004 contrevient aussi à la Convention européenne des droits de l’homme. Celle-ci mentionne que « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion (…) ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public ou en privé » (Art. 9). Récemment, en juillet 2014, dans un jugement relatif à l’interdiction en France de la burqa et du niqab, la Cour européenne des droits de l'homme indiquait « qu’un État qui s’engage dans un tel processus législatif [de restriction de la liberté religieuse] prend le risque de contribuer à consolider des stéréotypes affectant certaines catégories de personnes et d’encourager l’expression de l’intolérance alors qu’il se doit au contraire de promouvoir la tolérance ». La laïcité scolaire « à la française » semble échapper de moins en moins à cette pente glissante de l'intolérance…</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">Faut-il aussi rappeler que l'article 9, déjà cité, de la Convention européenne des droits de l’homme est une reprise, mots à mots, de l'article 18 de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Ces deux références juridiques majeures ont contribué à une conception européenne pacifiée de la laïcité. En Allemagne, au Danemark, en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, en Espagne, en Grèce, en Suisse… – cette liste n’est pas exhaustive –, le port d'un voile par des élèves de confession musulmane est admis dans les établissements publics.</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;"><strong>La France sous une législation d'exception</strong></p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">La France, pays des droits de l'Homme, a une législation d'exception : la laïcité scolaire se construit contre la liberté. Loin de faire sortir la religion des écoles, l'interdiction ne fait que l'exacerber et, plus inquiétant encore, favorise son extension dans les écoles privées confessionnelles peu soucieuses de laïcité ( )(1). Les élèves sont des individus dotés d'identités multiples - sociale, ethnique, linguistique, genrée, religieuse… - et ne seront jamais des clones interchangeables. Penser que l'école et l'enseignement peuvent faire table rase de la diversité des cultures et des singularités biographiques constitue une négation de la richesse de la nation française, un retour mythique et tragique à nos ancêtres les gaulois…</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">En France, les grands principes juridiques, nationaux et internationaux, sont progressivement oubliés, l'ignorance préférée à la connaissance. La polémique n'a cure des idées. Elle se réduit à des tactiques politiciennes, des surenchères de branquignols et des calculs électoraux pathétiques réalisés par ceux-là même, les représentants du Peuple et les élites politiques, qui devraient s'élever au-dessus de la mêlée.</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">Dans une France où le mot laïcité est défiguré pour servir d'étendard, où les leaders politiques substituent le calcul à la pensée, où les discours de rejet de l'autre l'emportent sur la tolérance, les logiques d'interdiction et d'exclusion s'alimentent aveuglément de leurs propres échecs. D'où peut naître une ère nouvelle si ce n'est en s'inspirant des exemples réussis de laïcité scolaire et en respectant les textes juridiques fondateurs des démocraties et de la République ?</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">&nbsp;</p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;"><strong>Pierre Merle, professeur de sociologie,</strong></p>

<p style="margin-top: 5px !important; margin-bottom: 0px !important; font-size: 16px !important; border: 0px !important;">ESPE de Bretagne et Université Européenne de Bretagne</p>

</div>

</div>

</div>

Philosophie 
Ressources

L'idée de méthode par Evelyne Odilon

Evelyne
OLÉON
,
Professeur de philosophie au lycée Chateaubriand de Rome a présenté un cours
interactif en visioconférence proposé aux partenaires du Projet Europe,
Éducation, École, le 04 décembre 2014, sur l'idée de méthode.

L'IDÉE
DE MÉTHODE

On cherchera ce qui caractérise la méthode en mettant
en évidence les conditions historiques de son émergence au 16ième et 17ième
siècle. On analysera ce qu'elle présuppose concernant la rationalisation du
réel et l'universalité de l'esprit humain. On mettra en évidence les paradoxes
qu'elle comporte. Le premier concerne le cercle inhérent à la valeur de vérité
de la méthode : si la méthode donne les démarches pour aboutir au vrai,
qu'est-ce qui peut garantir la vérité de la méthode ? Le second interroge sa
fécondité : au-delà de la méthode d'exposition, peut-il y avoir vraiment une
méthode d'invention ?

Bibliographie
principale :

  • Article « méthode » dans L'Encyclopaedia Universalis
  • DESCARTES, Les règles pour la direction de l'esprit; Le discours de la
    méthode
    (en particulier première et deuxième partie)
  • SPINOZA, Traité de la réforme de l'entendement - § 26/30
  • KANT, La
    logique
    , Introduction
  • Claude BERNARD, Introduction à l'étude de la médecine expérimentale, 1ère partie
  • BACHELARD, « Le problème philosophique des méthodes scientifiques » dans l'Engagement
    rationaliste; Le nouvel esprit scientifique
    , chap.6 : L'épistémologie
    non cartésienne
  • CANGUILHEM, « L'évolution du concept de méthode de Claude Bernard à Gaston Bachelard
    » dans Etudes d'Histoire et de philosophie des sciences
  • Philippe DESAN, Naissance de la méthode, Nizet 1987
  • Paul FEYERABEND, Contre la méthode, Seuil 1979

L'idée de méthode, Evelyne OLÉON par projeteee

 

Diffusion en direct : http://melies.ac-versailles.fr/projet-europe/visio/

Diffusion en différé : http://www.dailymotion.com/projeteee

Programme 2014 - 2015 : http://www.coin-philo.net/eee.14-15.prog.php

Cours classés : http://www.coin-philo.net/eee.13-14.cours_philo_en_ligne.php

Contact : c.michalewski@ac-versailles.fr

Nuage de mot 
méthode
Philosophie 
Ressources

Découvrir les domaines de recherche des professeurs du Collège de France

Quelques minutes avec les professeurs du Collège de France pour découvrir leur domaine de recherche, leurs travaux et leurs enseignements.

Pour chaque professeur : 
- 3 minutes consacrées à une question ou une problématique précise 
- 6 minutes pour une présentation plus large de leurs travaux

Par exemple : Comment faire l'histoire de la philosophie médiévale ? par Alain De Libera

 

Ces œuvres peuvent être largement diffusées selon les termes de la Licence Creative Commons

Pour l'instant il existe 78 vidéos, à découvrir.

 

Philosophie 
Ressources

Le programme de philosophie avec des vidéos

  • Francis Métivier invite les élèves des classes terminales à réviser le bac de philosophie à l'aide de courtes vidéo judicieusement illustrées. Efficaces, nous le félicitons de cette initiative remarquable. Ces vidéos ne manqueront pas d'aider les candidats au bac.

La chaîne : http://www.dailymotion.com/philosanszero

 

  • La chaîne de plus de 220 courts extraits de conférences de philosophie des Editions M-Editer qui, elles aussi, permettent aux élèves, depuis quelques années, de découvrir, de préciser, d'approfondir ou prolonger une interrogation et à de tous ceux pour qui, dans la société civile, philosopher, c'est-à-dire penser par soi-même, avec et pour les autres, dans des institutions justes, a encore un sens.

La chaîne : https://www.youtube.com/user/M1962Editer

Une chaîne qui vous donne accès aux émissions Cogito de Sylviane Agasinsky qui présente des auteurs au programme des classes terminales. La chaîne :  https://www.youtube.com/channel/UCPzUxxwgMEJCaH7Ey4emEIg
Philosophie 
Ressources

Visioconférences, cours, documents, textes classés par notions

La philosophie

Jean-Pierre VERNANT, Le mythe de Pandore

Jean-Louis POIRIER, La philosophie vaut-elle une heure de peine ?

Le sujet

Jean-Louis POIRIER, Montaigne et la question de l’homme

La conscience

Arnaud BOUANICHE, L’expérience de la nouveauté

Philippe TOUCHET, Blaise Pascal, le moi et l’infini

Philippe TOUCHET, Conscience de soi et le divertissement

L'inconscient

Philippe FONTAINE, Éducation et psychanalyse

Philippe FONTAINE, Freud, la découverte de l’inconscient

Autrui

Didier MAES, Autrui

Philippe TOUCHET, La rencontre

Le désir

Ollivier POURRIOL, Le temps du désir

Philippe FONTAINE, Qu’est-ce qu’aimer ?

Philippe FONTAINE, La jalousie

Philippe FONTAINE, Pourquoi est-on jaloux ?

Jean-Michel MUGLIONI, La parole pacifiante

L'existence et le temps

Hélène DEVISSAGUET, La mort, phénomène de la vie

Marie-France HAZEBROUCQ, L’ennui

Léon LOISEAU, Peut-on vivre au présent ?

Didier MAES, « Nous ne nous tenons jamais au temps présent… jamais. », Pascal

Philippe TOUCHET, L’homme et la mort

La culture

Ph. FONTAINE, Culture et diversité des langues, multilinguisme et respect de l’autre

Philippe FONTAINE, Éducation et crise de la culture

Le langage

Hélène DEVISSAGUET, La diversité des langues en question

Hélène DEVISSAGUET, Prendre la parole

Philippe FONTAINE, Le défi de la traduction

Philippe FONTAINE, Multilinguisme et le respect de l’autre

Öle HANSEN-LÔVE, Diversité des langues et culture

Frédéric LAUPIES, Diversité des langues et universalité

Philippe TOUCHET, L'écriture et la parole : « Les jardins stériles de l’écriture »

Philippe TOUCHET, Merleau-Ponty, le langage et la parole

Philippe TOUCHET, De la perfection des langues

L'art

Jean DEVOS, « L’art est une métaphysique figurée », Bergson

Hélène DEVISSAGUET, Art et symbole

Philippe FONTAINE, Qu’est-ce que le cinéma ?

Philippe FONTAINE, Qu’est-ce que la peinture ?

Philippe FONTAINE, La photographie, une rencontre singulière avec le réel

Didier GUIMBAIL, L’esthétique entre psychologie et sociologie

Jean-Louis POIRIER, L’imitation dans l’art

Jean-Louis POIRIER, « Quelle vanité que la peinture ! », Pascal

Philippe TOUCHET, Art et réalité

Philippe TOUCHET, Théâtre et incarnation

La religion

Philippe FONTAINE, Interprétation psychanalytique de la foi religieuse

Philippe FONTAINE, Le pouvoir et les religions

Philippe FONTAINE, La croyance

Jean-Michel MUGLIONI, Quelques réflexions sur le fanatisme

Jean-Louis POIRIER, Le miracle des miracles

Philippe TOUCHET, Peut-on penser Dieu ?

Théorie et expérience

Jean-Louis POIRIER, L’expérience : que nous apprend-elle sur la vie ?

Philippe TOUCHET, Bachelard, l’expérience et la science

Hélène DEVISSAGUET, Philosophie et mathématiques

Hélène DEVISSAGUET, Science et méditation

Philippe FONTAINE, La science

La matière et l'esprit

Chr. COSTE, L'énigme des relations entre l'esprit et le corps : l'anomalie du mental

Le vivant

Didier GUIMBAIL, Les animaux ont-ils des droits ?

Frédéric LAUPIES, La connaissance de la vie

Jeanne ROLAND, Individualité et corps organique

Philippe TOUCHET, Y a-t-il un droit à la vie ? Une interrogation sur la pensée de Hans Jonas

La vérité

Sabrina CERQUEIRA, Amour et vérité

Marie-France HAZEBROUCQ, A-t-on le droit de mentir ?

Le langage et la politique

Didier GUIMBAIL, Langage et politique

Didier GUIMBAIL, La politique

Olivier DELANNOY, Hannah Arendt, le coeur des régimes totalitaires

Olivier DECKENS, Ce que la philosophie fait de l’actualité

La société

Christine COSTE, Penser la pauvreté avec Amartya Sen ou la science économique peut-elle être une science morale?

Frédéric LAUPIES, La société

Didier WOLFHUGEL : La notion de société chez Rousseau

La justice et le droit

Christine COSTE, Penser la pauvreté avec Amartya Sen ou la science économique peut-elle être une science morale ?

Jean DEVOS, Etre juste

Marie-France HAZEBROUCQ, Se venger et punir

Stéphane CHAUVIER, Cosmopolitisme et justice internationale

Jean-Louis POIRIER, Pascal, raison des effets, justice et force

Jean-Louis POIRIER, est-il permis de désobéir aux lois ?

Samuel PAPE, Le droit et la morale

Samuel PAPE, La philosophie et le droit

Ollivier POURRIOL, Du droit du plus fort

Philippe TOUCHET, Peut-on parler d’une guerre juste ?

L’État

Jean-Michel MUGLIONI, La paix selon Kant

La morale

Olivier DEKENS, Une philosophie morale est-elle encore possible ?

Gaëtan DEMULIER, La morale et la pitié

Jean DEVOS, Sommes-nous responsables de ce que nous sommes ?

Jean-Louis POIRIER, À sert la morale ?

Jean-Jacques SARFATI, La honte

Le bonheur

Philippe FONTAINE, La quête du bonheur

Philippe TOUCHET, La souffrance est-elle le fond de toute vie? Schopenhauer

Classes Préparatoires aux Grandes Écoles

Le plaisir

Marion DURAND, Quel plaisir chez Aristote?

Frédéric LAUPIES, Le sens du plaisir

Vincent RENAULT, Faire plaisir

Philippe TOUCHET, Au-delà du principe du plaisir : Freud et Ricoeur

Didier WOLFHUGEL, L’usage des plaisirs

Classes de Première

L'esthétique

Romain COUDERC, l’esthétique de la trace photographique

Le rêve

Gaëtan DEMULIER, Rêver

Le jeu

Jeanne ROLAND, Le jeu

Cours en anglais

Marion DURAND, Knowledge and opinion in Plato’s Republic

Emmanuel Lévinas

Ph. FONTAINE, Ph. TOUCHET, À la découverte d’Emmanuel LEVINAS

Socrate

Nicolas GRIMALDI, Socrate le sorcier

 

Interface de diffusion : http://melies.ac-versailles.fr/projet-europe/visio/

Archives vidéo : http://www.dailymotion.com/projeteee

Site du Projet Europe, Éducation, École : http://www.projet-eee.eu

Contact : c.michalewski@crdp.ac-versailles.fr

Mise à jour : le 30 septembre 2014

Philosophie 
Ressources

Une Banque de donnée de sujets de philosophie

Tous les sujets de philosophie du baccalauréat depuis 1996

 

 

 

Tous les sujets de philosophie du baccalauréat depuis 1996

Dernière mise à jour : 22 septembre 2014

948 sujets complets, soit 948 sujets d'explication de texte, 1896 sujets de dissertation, 2844 énoncés

 

         


 

 

 

Qu'est-ce que BDBac 2011 ?

BDBac est une base de données permettant de consulter la totalité (ou presque) des sujets de philosophie sortis au baccalauréat depuis 1996 jusqu’à aujourd’hui, quelles que soient la session, la série, la destination.

Cette base de données présente certaines limitations : les enrichissements typographiques (italiques, gras) ont été supprimés, de même que les capitales accentuées (É, À...), les voyelles ligaturées (œ, Œ...), les tirets cadratins ou demi-cadratins (remplacés par de tirets simples). Les libellés accompagnant les sujets, en particulier les sujets textes, ont été omis. Les textes eux-mêmes comportent parfois, par rapport aux originaux ou aux traductions courantes, des coupures (quelquefois non signalées) ou des modifications. Il est vivement conseillé de se reporter aux textes originaux avant d’en faire usage.

Cette base de données est consultable de trois façons :

  • en ligne, sur n'importe quel appareil connecté à l'internet comportant un navigateur web : ordinateur, smartphone ou tablette (cliquer "Consulter en ligne"). Cette consultation en ligne offre des fonctions de recherche, de tri et de sélection ;
  • en téléchargeant un logiciel, uniquement disponible sous Windows™ à l'heure actuelle (cliquer, dans le menu de gauche, sur "Télécharger". Ce logiciel offre des fonctions de recherche, de tri et de sélection plus complètes que la version en ligne ;
  • en téléchargeant les fichiers au format PDF contenant l'intégralité des sujets, seulement les questions, ou seulement les textes. Les fonctions de recherche, de tri et de sélection sont celles du logiciel utilisé pour consulter ces fichiers, par exemple Acrobat Reader™.
  • A noter : les fichiers PDF disponibles sur le site sont créés à partir des fonctions d'exportation de la base au format RTF du logiciel.

Téléchargement du logiciel

BDBac peut être installé facilement sur tout ordinateur équipé d’une version récente de Windows (XP, Vista, Seven, Windows 8). Il suffit de télécharger le fichier d’installation « setup.exe », et de lancer l’installation en double-cliquant dessus, en suivant les instructions, sans se laisser troubler par les éventuels messages de sécurité : BDBac est fiable et sans danger : 

1°) télécharger setup.exe en cliquant ici, ou en entrant l’adresse suivante dans un navigateur web : http://bdbac.admin.free.fr/dl/setup.exe.

Setup.exe fait moins de 500 Ko, et se télécharge en quelques secondes. Si un avertissement s’affiche, choisir « conserver » : 

2°) double-cliquer sur le fichier setup.exe pour lancer l’installation. Les différents composants de BDBac 2011 sont téléchargés soit, à l’heure actuelle, un peu plus de 9 Mo (il grossit à mesure que la base s’agrandit). Selon la rapidité de la connexion, l’installation peut prendre de quelques secondes à quelques minutes :   

   

À l’issue de l’installation, BDBac se lance automatiquement. 

Téléchargement des PDF 

Les sujets sont disponibles au format PDF, en trois versions : 

Cliquer sur le nom d’un des fichiers l’ouvre dans le navigateur s’il est équipé d’un plug-in Acrobat Reader. Pour le télécharger, cliquer dessus avec le bouton droit de la souris, et demander « enregistrer sous... » 

 

 

 

Philosophie 
Ressources

Sur la conscience animale

Réflexion faisant suite à la déclaration de Cambridge sur la conscience animale, signée en juillet 2012

Publication de l'article "Réflexion faisant suite à la déclaration de Cambridge sur la conscience animale, signée en juillet 2012" de Georges Chapouthier dans la Lettre des Neurosciences, 2013, N°45.

Dans ses racines, la biologie est cartésienne. Elle reconnaît les corps, humains et animaux, comme des systèmes matériels dont on peut analyser et comprendre le fonctionnement. Mais le développement même des connaissances scientifiques amène à mettre en doute la coupure radicale, également instituée par Descartes, entre l’homme et les autres animaux. Cette mise en doute est particulièrement intéressante dans le cas de la conscience, comme en témoigne la récente « Déclaration de Cambridge sur la conscience », qui invite à considérer les animaux comme les êtres sensibles et conscients qu’ils sont.

Georges Chapouthier est neurobiologiste et philosophe, Directeur de Recherche Emérite au CNRS, membre du Comité National de Réflexion Ethique sur l’Expérimentation Animale (CNREEA).

Voir sur le site de MSH Paris-Nord

>> télécharger l'article (pdf)
>> consulter l'article en ligne sur le site web de la Société des Neurosciences

Philosophie 
Ressources