DANE Guadeloupe

CONTINUITE PEDAGOGIQUE FICHE ENSEIGNANT CP

Continuité pédagogique – Fiche professeurs – élèves de cours préparatoire

 Remarque générale : toutes les activités proposées doivent être présentées dans un langage simple et accessible à toutes les familles (adultes ou frères et sœurs plus âgés). Les consignes doivent être parfaitement explicites ; si des critères de réussite peuvent être communiqués dans un langage simple, ils sont bienvenus ; ils contribueront à engager les accompagnants et les enfants dans la tâche et à conforter ces derniers dans leur sentiment de réussite. Dès que possible, des propositions permettant de rendre ludiques et agréables les activités scolaires proposées seront bienvenues.

 On pourra conseiller aux familles d’utiliser un cahier du jour comme support unique de tous les écrits, ce qui permet de simplifier l’organisation logistique à la maison (notamment s’il y a beaucoup d’enfants et/ou peu de place). On facilitera ainsi au passage la mesure des quantités d’écrit et celle des progrès. Une page quotidienne d’un cahier petit format peut être envisagée pour les exercices de français, une page pour les mathématiques et une page pour les autres domaines.

 

L’enseignant doit pouvoir suivre les progrès, par exemple en réceptionnant par mail ou par SMS une ou plusieurs photo des réalisations.

 --------------------

En français, la priorité est de conforter et de prolonger l’apprentissage de la lecture et de l’écriture (au moins une heure et de manière fractionnée).

Une lecture quotidienne de 40 minutes, fractionnées

 Si les élèves ne disposent pas d’un manuel, les supports de la semaine sont fournis sous forme numérique imprimable, mais aussi sous forme papier à tout parent qui en fait la demande.

Pour tous les élèves, on recommande aux parents de ne pas hésiter à revenir souvent sur les lectures antérieures vues en classe, pour conforter les acquis et mettre l’élève en réussite.

Dans un premier temps, les acquis des élèves doivent être renforcés. Il est conseillé de poursuivre l’apprentissage des graphèmes en fournissant aux parents le plus possible d’outils et conseils pour ce faire.

 Il est important de proposer aux élèves et à leurs parents d’organiser des temps de lecture à voix haute en écoutant attentivement leur(s) enfant(s) sans l’(les) interrompre pour les corriger.

Lorsque c’est possible, on peut les inciter à mesurer la fluence, comme un exercice ludique et non comme une compétition. L’adulte qui accompagne l’élève chronomètre, plusieurs fois de suite, la lecture d’un même texte court de 60 à 120 mots (C’est plus facile que de compter le nombre de mots lus en une minute).

 La lecture du jour sera complétée de quelques questions de vocabulaire en lien avec le texte lu :

recherche de définitions, recherche de mots de la même famille, etc.

 Ø   Pour faciliter l’accompagnement par les parents, non experts de la didactique de la lecture, il est conseillé de ne proposer que des textes 100% déchiffrables.

 

Ø   Il pourra être conseillé aux parents de privilégier de très courtes séances de lecture, réparties dans la journée, et en particulier pour les élèves les plus fragiles.

 Cet entraînement à la lecture pourra être avantageusement complété par des lectures d’ouvrages ou d’extraits de la littérature de jeunesse.

Des exercices d’écriture variés, de 20 à 45 minutes fractionnées, chaque jour

 Ø  Il pourra s’agir de copie de lettres, de mots et de phrases ; de dictée de mots et de phrases ; de rédaction de deux à trois phrases porteuses de sens. Les élèves de CP sont dans un moment critique de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, ce qui implique de tout mettre en œuvre pour conserver les bénéfices des apprentissages stratégiques réalisés en classe : il est notamment important de fournir à chaque adulte accompagnant une image ou une photo montrant la façon dont le stylo doit être tenu et de lui indiquer l’importance que revêt la tenue du stylo lors des premiers échanges téléphoniques. Il est souhaitable de fragmenter en deux ou trois ce temps d’écriture, afin de garantir une attention soutenue, en particulier pour les élèves les plus fragiles.

 L’oral mérite une attention particulière : les temps en famille vont donner de nombreuses occasions de travailler l’oral, on peut encourager les parents à ménager des temps calmes pour échanger sur tous les sujets (liés à la vie quotidienne ou non), pour jouer à des jeux de société, en laissant à l’élève le temps de construire ses phrases et la possibilité de s’améliorer. Il est important de rappeler aux parents que le support d’un conte, récit ou texte documentaire lu par l’adulte constitue également une base pour ces échanges afin de stimuler la pratique de l’oral par l’enfant.

 --------------------

 En mathématiques, la priorité est de conforter la construction de la numération écrite et orale jusqu’à 100, de renforcer et étendre la capacité à mener oralement et par écrit des calculs additifs, d’assurer l’aisance dans la résolution de problèmes du champ additif (1 heure par jour, fractionnée).

 Calcul mental (15 minutes par jour)

 Lorsque cela est matériellement possible, l’usage d’exerciseurs en ligne et notamment du site calcul@tice est recommandé, avec un programme de travail spécifiant les exercices à traiter (mais bien sûr l’élève peut aller au-delà !).

 Il est aussi possible de proposer des feuilles de calculs à compléter fournies sous forme numérique imprimable ou papier, qui alternent les différents exercices de mémorisation de faits numériques (20 à 30 calculs) : tables d’addition, doubles, moitiés, etc.

En complément, il convient de proposer d’autres exercices mobilisant l’utilisation de procédures de calcul mental (15 à 20 calculs) pour réaliser des additions et des soustractions, les procédures attendues des élèves seront données explicitement aux élèves et aux familles.

 Numération (20 à 25 minutes par jour)

Plusieurs fois par semaine des exercices faisant travailler sur la numération (dénombrement, passage d’une écriture à une autre, décomposition en unité de numération, etc.) sont proposés en s’appuyant sur le fichier utilisé en classe ou d’autres outils fournis aux familles.

 Plusieurs fois par semaine des lectures de nombre écrits en chiffres et des écritures de nombres en chiffres, en allant jusqu’à 100, peuvent avantageusement être proposées (au moins 10 nombres à chaque fois), ainsi que des récitations de la comptine numérique pour donner les 15 nombres suivant un nombre donné.

Résolution de problèmes (20 à 25 minutes par jour)

 On veillera à proposer des problèmes portant sur des longueurs et sur la monnaie, par exemple une fois par semaine.

 --------------------

 

Chacun des autres domaines peut être proposé quotidiennement en complément : un film, une visite virtuelle d’un musée, un dessin à exécuter, une chanson à apprendre, des activités permettant de développer les compétences du domaine « questionner le monde », la pratique régulière de la langue vivante étrangère travaillée à l’école, l’ensemble visant à entretenir la curiosité de l’enfant par la variété de l’offre.