Arts Plastiques

Mémorial à Delgrès : Vivre libre ou mourir !

Mémorial à Delgrès : Vivre libre ou mourir !

 

 

La représentation ; images, réalité et fiction

Questionnement :

La ressemblance : le rapport au réel et la valeur expressive de l'écart en art.

 

Apprentissages visés :


- Être capable d'inventer et mettre en oeuvre un dispositif artistique pour évoquer une histoire ancrée dans la réalité.

- Savoir tirer parti des interrelations entre des médiums, des techniques et des processus variés à des fins expressives.

 

 

Notions : évocation, monument, mémorial, sculpture / installation / construction / structure, plein/vide, espace ouvert / espace fermé, échelle.

 

Ancrage historique :

1789 : Révolution française et convention qui abolit l'esclavage. Le Gouverneur et l'assemblée de la Guadeloupe refusent de se soumettre.

1794 : les Anglais envahissent la Guadeloupe puis Victor Hugues la reprend et applique l'abolition de l'esclavage.

1802 : Napoléon Bonaparte rétablit l'esclavage en Guadeloupe.

 

Louis Delgrès (1766-1802), est un métis libre né à Saint-Pierre en Martinique, fils naturel d'un haut fonctionnaire de l'administration coloniale et d'une mulâtresse. Dès 1792, il est acquis aux idées républicaines. Il devient un officier de l'armée particulièrement bien noté par sa hiérarchie. En mai 1802, Delgrès refuse de se soumettre au corps expéditionnaire qui vient rétablir l'esclavage et combat en reprenant le mot d'ordre des Jacobins (républicains radicaux) "vivre libre ou mourir". Après 18 jours de résistance, encerclé par des forces supérieures dans l'habitation d'Anglemont à Matouba (Saint-Claude), pour ne pas être fait prisonnier, il fait exploser son retranchement et meurt avec 300 compagnons d'armes.

 

 

Dispositif : pâte à modeler, fil de fer, chutes de papiers colorés, ruban adhésif, colle, agrafeuse.

 

Demande : Sur votre table, proposez un dispositif artistique qui évoque le sacrifice de Louis Delgrès et de ses compagnons pour la Liberté. Vous indiquerez l'échelle de votre dispositif.

 

Champ artistique :

Dans ces œuvres, comment les artistes évoquent-t-ils la tragédie du sacrifice? Quels points communs ou différences avec vos choix?

 

Mémorial du sacrifice de Louis Delgrès, sculptures en bronze sur une socles en forme de soucoupe et pavé, Jacky Poulier (sculpteur guadeloupéen), 2001, Boulevard des Héros, Abymes.

On retrouve les éléments constitutifs de la tragédie, la solidarité, le sacrifice collectif, la souffrance dans les visages, la violence du dénouement.

 

 

Mémorial Louis Delgrès, Roger Arekian (sculpteur guadeloupéen), Fort Delgrès, Basse-Terre, ensemble de sculptures mégalithiques, 2002

Voir aussi le Mémorial National pour la Paix et la Justice en Alabama (National Memorial for Peace and Justice)

Evocation des lynchages d'esclaves:

 

 

   

Arts Plastiques 
Représentation