ASH

Pour les enseignants / AESH/ENSEIGNANT : VERS UNE MEILLEURE COLLABORATION

Des difficultés à surmonter… pour l'AESH et pour l'enseignant


- L'AESH veut que l'élève réussisse, a besoin de la reconnaissance de son rôle… Le danger : aider trop l'élève et nuire à son autonomie, prendre parfois la place de l'enseignant
- L'enseignant peut négliger/minimiser le rôle de l'AESH ou au contraire déléguer à l'AESH la responsabilité de l'élève (l'AESH n'est ni un enseignant, ni un personnel de service)
- L'enseignant n'est pas toujours prêt à accueillir l'élève en situation de handicap  et l'AESH dans la classe:  méconnaissance du handicap de l'élève, du rôle attendu de l'AESH (difficulté à définir ses tâches), peur du regard de l'AESH (impression de jugement)

 

Rôle de l'enseignant

- il formalise le rôle de l'AESH lors d'une rencontre avec les parents : définir ses missions auprès de l'élève, organiser l'emploi du temps, prévoir les modalités d'accueil en cas d'absence…
- est responsable des contenus, de la pédagogie, de la sécurité, de l'organisation matérielle
- donne des consignes de travail à l'AESH, propose des adaptations (quantitatives, qualitatives)

- définit le rôle et les interventions de l'AESH dans la situation d'apprentissage, sa place par rapport à l'élève (à côté, derrière, à distance…) selon le moment, le handicap, la situation pédagogique…
- guide l’AESH sur les conduites à tenir, les attitudes à adopter
- évalue le travail de l'élève et rend compte à la famille des résultats scolaires
- propose des activités à l'élève en lien avec celles du groupe classe pour favoriser l'inclusion
- déculpabilise l'AESH si l'élève ne réussit pas la tâche attendue

 

Postures et rôle de l'AESH

- rend compte à l'enseignant du travail et/ou des attitudes de l'élève (remarques, difficultés, autonomie, fatigabilité, comportement, concentration…)
- fait preuve de discrétion dans la classe, parle à voix basse à l'élève, se fond dans le groupe pour ne pas faire écran à l'enseignant
- s'efface lorsque l'enseignant intervient, auprès de l'élève en particulier, ou pour le groupe classe
- peut suggérer des adaptations, des stratégies, proposer des idées, donner un avis
- peut intervenir auprès d'autres élèves pour créer du lien, favoriser l'inclusion au sein du groupe
- sait rester à sa place : ne porte pas de jugement sur la pédagogie ou le travail de l'enseignant

- participe aux équipes de suivi de scolarisation : fait part de ses observations

 

Quelques conseils…

 - définir les rôles respectifs de l'AESH et de l'enseignant dans les relations avec la famille
- concertation AESH/enseignant nécessaire, compte-rendu en fin de journée ou un autre moment défini
- partager ses difficultés, solliciter les services de soins qui connaissent la problématique de l’élève
- prendre du recul (sentiment d'incompétence, d'échec…)
- mettre en place des outils permettant de mieux communiquer (carnet de liaison, grille d'observation…)

 

Laurent SILVIA

Coordonnateur académique Dispositif AESH

ash 
AESH & CUI