Philosophie

Sur les ondes

Des émissions de radio à écouter ou réécouter, à télécharger et les podcaster

Les dernières émissions du Gai Savoir, Camus, Platon, Montagne, Shakespeare

  •  

    L'émission emprunte son nom à un livre de Nietzsche qui, sans lui cacher l'indifférence du monde, parvient à rendre son lecteur heureux. Partant du principe que la philosophie n'est pas une mode mais une nécessité, que ce n'est parce que la philosophie ne progresse pas qu'on ne peut pas faire de progrès en philosophie, qu'il faut parfois traiter les grands événements avec la légèreté qu'ils méritent et que la vérité qui dérange est préférable à l'illusion qui réconforte. Raphaël Enthoven se propose, chaque dimanche d'ouvrir un classique de la pensée et d'en servir la moelle aux auditeurs de France-Culture. Conçue comme un dialogue à bâtons rompus entre une élève et un professeur, scandée par la lecture des plus beaux extraits de chaque texte, l'émission a pour but de donner à comprendre, c'est-à-dire à aimer, des livres qui nous comprennent et nous aiment déjà.

 
  •  

    05.10.2014 - Le Gai savoir
    Qui aime le peuple ? Celui qui le flatte ou celui qui l’insulte ? 59 minutes 

    Qu’est-ce que le peuple ? Est-ce la plèbe ou est-ce l’ensemble du corps social ? Qui aime le peuple ? Celui qui le flatte ou celui qui l’insulte ? Bienvenue dans la légende du général Coriolan, le plus grand des patriotes, sinon des patriciens, qui, pour être fidèle à lui-même, dut trahir sa patrie. Pour obtenir le pouvoir, il faut le désirer. Mais pour être digne du pouvoir, il faut le ... 

  •  

    28.09.2014 - Le Gai savoir
    Comment apprendre ? 59 minutes 

    Comment avoir le désir d’apprendre ce qu’on ne connaît pas encore ?      Il est des dialogues de Platon qui n’offrent, en un sens, aucune aspérité, tant ils ressemblent à ce qu’ils doivent être. Le Ménon est de ceux-là. Plus que le Banquet, plus que le Gorgias, plus même que le Phèdre. Quand on pense Platon, on pense Ménon, comme on pense labrador ou berger allemand quand on pense ...

  •  

    21.09.2014 - Le Gai savoir
    Montaigne magique 59 minutes 

      Comment aimer la vie sans se tromper sur son compte ?     Combien de vieillards donnent de bons conseils, pour n’être plus en âge de donner de mauvais exemples ? Croyez-en, disent-ils, ma vieille expérience... Tu parles ! Comme s’il suffisait d’être vieux pour être sage... Expérience, c’est en général le nom que l’on donne au dégoût des passions qu’on regrette de ne plus éprouver.   ... 

   

14.09.2014 - Le Gai savoir

 

Le Mythe de Sisyphe - Camus (II) 59 minutes 

 

Comment entreprendre (et persévérer) sans espoir ?
 

 07.09.2014 - Le Gai savoir

Le Mythe de Sisyphe - Camus (I) 59 minutes 

« Il n’y a qu’un problème philosophique vraiment sérieux, c’est le suicide »  
Philosophie 
Sur les ondes

Les Nouveaux chemins de la connaissance

Les Nouveaux chemins de la connaissance

par Adèle Van Reeth

du lundi au vendredi de 10h à 10h54 Durée moyenne : 53 minutes

Quel est le point commun entre Plotin et David Lynch ? Charles Baudelaire et la bêtise ? Entre l’antiquité et l’actualité ?

Tous les jours, les Nouveaux chemins organisent la rencontre entre textes philosophiques et monde contemporain. Le but ? S’adresser aux curieux sans ennuyer les experts, satisfaire les plus exigeants sans exclure les distraits. Le secret ? Ne pas séparer la philosophie d’un côté et le monde de l’autre, mais partager une curiosité insatiable pour l’existence dans ses moindres recoins et vous transmettre, tout simplement, le goût de la question et le plaisir de comprendre. 

Nouvelle formule cette année : tous les vendredis, Adèle Van Reeth donne la parole à ceux qui réconcilient philosophie et actualité. Tables rondes autour des nouvelles parutions, analyses d'enjeux politiques, masterclass avec un philosophe au parcours singulier, et réflexion philosophique à partir d'un film ou d'un roman contemporains.

Philosophie 
Sur les ondes

Paul Ricoeur, soi-même comme les autres

Paul Ricoeur : soi-même comme les autres

Les Nouveaux chemins de la connaissance sur France-Culture

Une émission d'Adèle Van Reeth

Premier temps de la semaine consacrée à Paul Ricoeur

"Vous êtes incontestable", dit un jour Emmanuel Lévinas à celui qui affirmera, plus tard, être devenu philosophe pour ne pas devenir schizophrène.

Paul Ricoeur, né à la veille de la Première guerre mondiale, n’a pas fait œuvre par système, mais par réaction aux grands moments de la pensée du siècle dernier : Personnalisme, existentialisme, phénoménologie, psychanalyse, structuralisme, herméneutique, anthropologie … « La continuité de mon travail me paraît avoir été assurée par les restes, écrivait-il en 2000. Chaque livre laissant un résidu sur lequel, à chaque fois, je rebondis ». Et de fait, Ricoeur a traversé le vingtième siècle comme un homme assoiffé qui, même lorsqu’il a bu, se réjouit d’avoir encore soif.

François Dosse est l'invité de l'émission.

1/4 Ricoeur : soi-même comme les autres

Paul Ricoeur, deuxième temps.

Après François Dosse, qui dans la précédente émission contais les chemins multiples empruntés au cours de vie de Paul Ricoeur, c'est au tour de Myriam Revault d’Allones pour évoquer les paradoxes du politique.

2/4 Ricoeur : soi-même comme les autres : Les paradoxe du politique

Nuage de mot 
Ricoeur
Philosophie 
Sur les ondes