Philosophie

Enseignement

Paul MATHIAS. La Philosophie, marquer de l'enseignement français.

Paul Mathias

Afin de contribuer à la réflexion sur l’enseignement de la discipline « philosophie », sur ce qui en assure l’unité et en permet la modalisation et la contextualisation, ci-dessous, en pièce jointe, le texte de l’intervention donnée en avril 2017 par M. Paul Mathias, Inspecteur Général de Philosophie, ancien Doyen, au Congrès de la Mission laïque française à New York.

Philosophie 
Enseignement

La recherche en éducation : vers de nouvelles interfaces

 

Annonce de la parution du numéro de Diversité intitulé « La recherche en éducation. Vers de nouvelles interfaces ». Ce numéro sera une contribution utile, avec des articles de fond, des analyses et des retours d’expérience, pour comprendre ce que la recherche apporte et produit dans le champ de l’éducation.

Philosophie 
Enseignement

L'identité du professeur de philosophie à l'heure des réformes

Avec la prochaine réforme du baccalauréat qui s'annonce, on peut se poser la question de savoir quel sera l'avenir de l'enseignement de la philosophie. On peut dors et déjà y réflechir en étant particulièrement attentif des directives du ministère mais on peut aussi s'intéresser à l'histoire de l'enseignement de cette matière.

Philosophie 
Enseignement

Réflexion sur l'enseignement de la philosophie

Peut-on enseigner un savoir philosophique ?

Et que serait ce savoir ? Théorique ? Pratique ? Une question qui ne maquera pas d'intéresser les enseignants, professeur de philosophie. C'est à cette question que répond Pascal Engel, Directeur d’études à l’EHESS (philosophie et épistémologie), dans un article de la Revue Implications Philosophiques, dont voici un court résumé.

Philosophie 
Enseignement

Les sections européennes : une ambition pour l’école du XXIème siècle, par René CHICHE

L’Europe constitue l’avenir et le nouvel horizon de la jeunesse d’aujourd’hui. Nul ne peut désormais sérieusement penser l’école du XXIème siècle en dehors de ce cadre, qui impose autant qu’il propose à tous les acteurs de l’éducation, en sus de la mission traditionnellement assignée à l’institution par la République d’assurer les conditions de sa conservation, une nouvelle ambition, celle d’instituer le citoyen européen par la culture de son identité européenne. L’Europe n’a pas d’avenir en laissant l’école de côté, et réciproquement l’école n’a d’avenir qu’au sein de l’Europe. Reste à promouvoir ce qui, d’une telle articulation, peut produire le meilleur au lieu de reproduire le pire.

Philosophie 
Enseignement