Economie - Gestion en LP

B.E.P. M.R.C.U. : Les Périodes de Formation en Milieu Professionnel (PFMP)

 

LES PÉRIODES DE FORMATION EN ENTREPRISE (PFMP)

EN SECONDE PROFESSIONNELLE

« METIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS »

 Principe de la formation en entreprise

 

Deux temps pourraient rythmer cette formation :

 

PREMIERE PERIODE DE FORMATION (décembre/janvier)

 

Cette période de trois semaines de formation en entreprise est centrée sur la découverte en entreprise, des organisations, des structures, des fonctions, des métiers, des activités dans les domaines de l’accueil, du suivi… et de la vente.

Durant ces trois semaines, l’élève est prioritairement placé dans l’entreprise en situation d’observation « ACTIVE », c’est-à-dire qu’il est amené à assister au déroulement des activités visées puis, le cas échéant, à participer à la réalisation encadrée de certaines tâches. Ces tâches, accessibles sur un temps limité, pourront être confiées à l’élève. Leur réalisation sera prise en compte dans l’acquisition d’expérience mais ne font pas l’objet d’une évaluation en termes de compétences.

Une première semaine de découverte de l’organisation :

Une semaine de découverte de l’entreprise (petite boutique ou rayon d’une entreprise de grande distribution, d’une administration à l’accueil) pour :

  • Repérer les activités : l’élève décrit succinctement les activités réalisées ou observées relatives à l’entreprise. Ce document, explicité par l’enseignant avant le départ de l’élève en entreprise, peut faire l’objet d’une évaluation et être pris en compte dans le bulletin scolaire du premier trimestre.

Deux semaines d’approfondissement pour :

  • Etudier l’environnement externe et interne de l’entreprise et compléter au moyen de l’outil informatique une fiche d’activité
  • Réaliser des activités liées à l’accueil, à l’information et à l’orientation du client. Ces compétences et sont à mettre en oeuvre en situation de face à face et / ou au téléphone. Une appréciation globale est portée sur le bulletin du deuxième trimestre de l’élève.
  • Développer des savoir-être : l’élève fait compléter la grille des attitudes professionnelles par son tuteur. Un contact doit obligatoirement être établi entre le tuteur et un enseignant.

 

DEUXIEME PERIODE DE FORMATION (juin)

Cette période de trois semaines est certificative et doit permettre de valider les compétences de l’épreuve EP2.

1. Le suivi des PE

L’équipe pédagogique dans sa totalité doit s’assurer du « bon déroulement des périodes » par l’élève. Il s’agit d’un suivi et non de visite systématique durant ces périodes. Il relève de la responsabilité des équipes et du chef d’établissement de mettre en place des modalités et une organisation du suivi assurant la vérification de la présence de l’élève et le « bon déroulement de la période ».

2. Les documents d’accompagnement

Ils doivent permettre :

  • A l’élève, au tuteur et à l’équipe pédagogique de recenser les activités observées et les tâches réalisées par l’élève.
  • Au tuteur, d’évaluer des comportements et attitudes professionnelles : Implication, curiosité, assiduité, tenue, rigueur, communication etc…

De retour en centre, les enseignants de spécialité positionnent à partir de fiches descriptives (2 à 3) et/ou d’une interrogation orale, le niveau de compréhension par l’élève des activités qu’il a observées et/ou réalisées, en fonction des capacités suivantes :

  • Décrire l’activité et maîtriser le vocabulaire professionnel.
  • Repérer les acteurs et la procédure.
  • Cerner les objectifs, les moyens, les méthodes, les contraintes.
  • Dégager les compétences pour la mener à bien.

3. Rappel des textes officiel concernant les PFMP

  • La circulaire ministérielle n° 2000-095 du 26 juin 2000 (BO n° 25 du 26/06/2000) prévoit le cadre du suivi en entreprise.
  • Le BO du 8 janvier 2009 propose une convention type relative à la formation en milieu professionnel
Nuage de mot 
bep mrcu pfmp