CASNAV

Circulaires et notes de service

Note de service du 17/09/2018

Note de service du 17/09/2018 relative à l'accueil et à la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés (EANA) dans les écoles, collèges et lycées de l'académie de la Guadeloupe et la prise en charge des élèves allophones à besoin d'accompagnement linguistique.

Note de service du 11 décembre 2017: Accueil et scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés en Guadeloupe

Cette note de service  a pour objectif de permettre l'inclusion scolaire et l'accès à une formationde qualité aux élèves allophones en particulier (EANA).

Après les ravages causés par les cyclones IRMA et MARIA, elle rappelle les procédures et les modalités d'accueil  pour la  scolarisation des nouveaux arrivants dans un  contexte d'urgence.

Circulaire 2012-143 du 02/10/2012 Organisation des Casnav

La présente circulaire vise à définir les missions et l'organisation des centres académiques pour la scolarisation des enfants allophones nouvellement arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs (Casnav).

Le Casnav est une structure d'expertise auprès du recteur et des directeurs académiques sur le dossier des élèves allophones nouvellement arrivés en France et des élèves issus de familles itinérantes et de voyageurs.

Nuage de mot 
CASNAV

Circulaire 2012-142 du 02/10/2012 Scolarisation et scolarité des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs

La présente circulaire concerne les élèves (EFIV) issus de familles itinérantes et de familles sédentarisées depuis peu, ayant un mode de relation discontinu à l'école. 

Cette circulaire vise à favoriser la fréquentation régulière d'un établissement scolaire dès l'école maternelle, étape essentielle de la scolarité, à améliorer la scolarité de ces élèves et à prévenir la déscolarisation.

Circulaire 2012-141 du 02/10/2012 Organisation de la scolarité des élèves allophones nouvellement arrivés

La présente circulaire vise à réaffirmer les principes mis en œuvre par l'école quant à l'organisation de la scolarité des élèves allophones nouvellement arrivés.

. La scolarisation des élèves allophones relève du droit commun et de l'obligation scolaire. Assurer les meilleures conditions de l'intégration des élèves allophones arrivant en France est un devoir de la République et de son École.