Arts et Culture

Sorties littéraires : Félix Eboué, Léon Gontran Damas, Amadou Elimane Kane

Léon Gontran DAMAS, par Monique DORCY et Lydie HO-FONG-CHOY CHOUCOUTOU

 

A quelques jours du Temps des Poètes, les Editions du Manguier proposent aux enseignants un ouvrage accessible aux jeunes pour présenter la vie et l’œuvre de Léon Gontran Damas.

 

DAMAS

Félix EBOUE, par Serge DIANTANTU et Jean-Claude DEGRAS

 

Les candidats au concours d’éloquence 2017, le Prix Félix Eboué, ont encore quelques semaines pour rendre leurs textes. Pourquoi ne pas utiliser ce temps pour découvrir l’illustre homme dont le prix porte le nom ?

 
Félix Eboué

 Félix Eboué


Enseigner la justice cognitive par la poésie et l’oralité, pédagogie, Amadou Elimane Kane, éditions Lettres de Renaissances, Paris, février 2017

 

Les éditions Lettres de Renaissances ont l’immense plaisir de vous annoncer la parution du dernier volume de la trilogie pédagogique consacrée à la poésie et à l’oralité. Enseigner la justice cognitive par la poésie et l’oralité d’Amadou Elimane Kane est l’aboutissement de nombreuses années de recherches théoriques et de recherches appliquées sur le terrain des écoles, des collèges et des lycées, face à un public à la fois d’enseignants et d’enseignés.


En effet, à l’appui des sciences cognitives sur les mécanismes d’apprentissage, l’auteur, à la fois écrivain poète, enseignant et chercheur, est allé à la rencontre des apprenants et des enseignants pour partager son expertise dans le domaine de la poésie, de l’oralité et de la citoyenneté. Constatant la richesse culturelle qui habite les établissements scolaires, Amadou Elimane Kane défend, et ce depuis bientôt trente ans, une notion capitale dans la société du XXIe siècle, qui est celle de la justice cognitive. Cette vision moderne de la pédagogie tient compte de l’ensemble des faits culturels qui rassemblent et fédèrent toutes les sensibilités pour pouvoir s’approprier les savoirs et les concepts. Amadou Elimane Kane défend l’idée selon laquelle tout apprenant doit pouvoir apprendre en associant les particularismes des cultures tout en cheminant vers une narration commune, celle des valeurs humanistes et de la justice cognitive.


Cet ouvrage rassemble la réflexion pédagogique en sciences cognitives et les travaux des élèves réalisés avec des collégiens et des écoliers dans le 19e arrondissement de Paris.


 
« Mais alors qu’est-ce que la justice cognitive ? J’en donne la définition suivante : celle de convoquer toutes les trajectoires humaines dans la constitution de notre vie, de notre pensée, de nos aspirations, de nos luttes qui doivent éclairer l’évolution du monde moderne. »


 
« À travers cette démarche que je conduis depuis trente ans maintenant auprès des élèves et des enseignants, je prends la mesure de plus en plus de l’importance de mettre au centre des apprentissages la justice cognitive pour renforcer une pédagogie équitable, une pédagogie de l’entraide, une pédagogie du partage, une pédagogie de l’espoir et afin d’ouvrir une nouvelle vision des possibles. Partager des valeurs de justice, de travail, d’écoute, de respect des symboles différenciés, de liberté, de solidarité et de fraternité sont aujourd’hui des enjeux de premier plan si l’on veut réussir le pluralisme culturel et cognitif. […] En tant qu’enseignant, en tant qu’écrivain poète, en tant qu’homme engagé, je considère que c’est un devoir, une responsabilité de la plus haute importance qui doit pouvoir redéfinir les contours de la société humaine du XXIe siècle. »
Amadou Elimane Kane


 
Ce travail fructueux et novateur a fait l’objet de plusieurs conférences dans le monde universitaire et enseignant. Partenaire de l’académie de Paris, de Créteil et de Versailles et de l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation de Paris, Amadou Elimane Kane a présenté ses travaux de recherches dans le domaine des sciences cognitives et ses applications sur le terrain lors de la Journée Académique de la documentation qui s’est tenue le 3 avril 2014 à la Bibliothèque Nationale de France et lors de la ½ journée pédagogique Les rendez-vous de la lecture à l’ESPE de Paris le 1er décembre 2014, sous la direction de Madame Sophie Fouace, Inspectrice d’académie-Inspectrice Pédagogique Régionale, Établissement et Vie Scolaire de l’académie de Paris.


La restitution finale du travail réalisé et qui figure dans l’ouvrage Enseigner la justice cognitive par la poésie et l’oralité se tiendra le jeudi 9 mars 2017 après-midi à l’auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris, en présence des élèves, des enseignants, des responsables pédagogiques de l’Éducation Nationale, des artistes et de nombreuses personnalités.


Amadou Elimane Kane est également l’invité d’honneur de l’académie de la Guadeloupe lors de la manifestation Le temps des poètes qui se déroulera du 13 au 17 mars 2017 et ira à la rencontre des élèves et des enseignants dans le cadre de ses travaux pédagogiques autour de la poésie et de l'oralité.

Amadou Elimane Kane

Arts et Culture 
Une