Arts et Culture

Le prix de l'audace artistique et culturelle 2017: présentation des projets

Le Prix de l'Audace artistique et culturelle permet de distinguer un trinôme "partenaire culturel-établissement scolaire-collectivité territoriale" portant un projet d'éducation artistique et culturelle exemplaire en faveur de l'accès des jeunes aux arts et à la culture. Les projets EAC présentés dans ce cadre peuvent concerner tous les domaines d'expression artistique et toutes les dimensions de la culture.  Voici donc les projets de l'école primaire A.Adélaïde du Moule, le collège du Raizet des Abymes et le lycée Charles Coeffin de Baie-Mahault. 

GUADELOUPE/ ECOLE - L’ENFANT POETE – Ecole primaire du Moule.


          

« L’enfant poète » est un projet  d’éducation et de découverte de son patrimoine à travers différents arts (photographie, poésie et écriture poétique). Dans le cadre de la résidence mission d’une durée de quatre mois (d’octobre 2016 à janvier 2017), deux artistes, l’un photographe Charles CHULEM-ROUSSEAU et Alain JOULE, poète sont intervenus tous les jeudis durant deux heures dans l’école primaire A. Adélaïde du Moule. Ce projet artistique poétique et culturel a pour but de questionner le regard de l’enfant qui devine sa ville, son Histoire, son patrimoine par l’objectif du photographe. Ensuite, l’enfant  est amené à mettre en mots ses émotions. « L’enfant poète » conduit  à travers son regard et son poème vers un voyage historique. Ma Ville «Le Moule » me conte mon histoire, mais surtout l’Histoire : les échanges commerciaux, les bals du dimanche, les sorties de messe, les sorties d’école, les habitations et aussi des moments plus difficiles de souffrance comme la guerre contre les Anglais, l’esclavage, les diverses répressions sanglantes à travers les vestiges, les noms des plaques des rues, la façade maritime… D’un niveau plus technique, les enfants ont appris à utiliser un appareil photo, une tablette numérique, respecter un cadrage, réaliser des prises de vues, numériser des photos anciennes. Les élèves sont encouragés à s’exprimer lors de l’analyse fine des photos prises dans des ateliers où intervient Alain JOULE pour : créer, inventer et mettre en mots leurs émotions. Ils deviennent des poètes à la manière d’Alain JOULE.

école du Moule

 

 

 

GUADELOUPE/ COLLEGE - «Faire revivre le fort fleur d’Epée en 1794 » - Collège du Raizet


  

Il s’agit, pour l’équipe pédagogique du collège du Raizet, de faire réaliser par les élèves une maquette du fort Fleur d’Epée durant les évènements de 1794. Cette maquette comprendrait les éléments physiques proches du fort (Morne Mascot, partie occidentale de Grande Baie…) afin de mettre en valeur le rôle stratégique de cette place. Le fort lui-même serait reconstitué par impression 3D en s’appuyant notamment sur les plans disponibles aux Archives Nationales d’Outre-mer. La maquette, disposant d’un support et d’une protection, peut-être en plexiglas, serait également complétée par des notices explicatives en Français, Créole, Anglais et Espagnol présentant des éléments de l’histoire du fort. Ils ont également le projet de réaliser des films explicatifs mettant en scène les élèves en costumes d’époque.

 

 

niveau collège

 

 

 

 GUADELOUPE / LYCEE - « Mars, Vénus et Molière »- Lycée Charles Coeffin de Baie-Mahault

 

C’est  la conception d’un clip audiovisuel par des élèves, encadrés par les professeurs de diverses disciplines et accompagnés dans sa réalisation par des professionnels de l’audiovisuel et du graphisme. Suite à plusieurs actions menées dans l’établissement autour du 25 novembre, Journée mondiale de lutte contre les violences  de genre, dont plusieurs projections d’un documentaire consacré aux violences faites aux femmes réalisé par leur partenaire culturel SHAKTI PRODUCTIONS, le thème choisi a été  le respect et l’égalité  entre les sexes.  A travers la réalisation de ce projet, les élèves découvrent des techniques, des voies professionnelles motivantes mais aussi un engagement humain nécessaire « pour le bien de l'Humanité ». Les professeurs  encadrant ne sont là que pour éclairer leur travail et éveiller leur créativité, dans l'espoir de les voir grandir en conscience. Les mots ont été sélectionné à partir de répliques du personnage d'Arnolphe dans l'Ecole des femmes, où Molière voulait déjà dénoncer l'injuste condition féminine, les élèves ont composé les répliques des filles en langage actuel et en diverses langues (français, anglais, espagnol, créole). Concernant le son, les  élèves chanteurs et musiciens ont interprété le texte en rap sur un thème de Jean Baptiste Rameau : les Sauvages qu'ils ont remixés. Le script a été rédigé pour relier les différentes références artistiques classiques : Molière, Rameau, Murillo, à l'actualité, le rap, le hip hop, et la fresque.  Des croquis et des dessins ont été préparés pour le tournage mais aussi pour une exposition qui aura lieu le 8 mars 2017 au lycée. Deux élèves se sont engagés dans une formation en technique de la fresque murale avec l'artiste Pacman pour laisser au cœur du lycée Charles Coeffin un visuel de cette action en l'honneur des femmes.

 

Niveau lycée

 

COLLEGE GENERAL DE GAULLE - LE MOULE :
ORGANISATION D'UNE MANIFESTATION ARTISTIQUE  LE MARDI 17 JANVIER 2017

 

Contexte :

 
Cet évènement artistique intervient dans le cadre du CLEA.
Le CLEA est le Contrat Local d'Education Artistique. Il fonctionne par bassin.  Il s'agit d'un protocole établi entre l'Etat, les collectivités territoriales et les structures culturelles du Nord Grande-Terre.


Objectif du dispositif :

 
Permettre aux usagers d'accéder à l'offre culturelle, particulièrement dans les zones isolées.

 


Description du dispositif :


Il s'agit d'une résidence d'artistes d'une durée de quatre mois (octobre à janvier)

On leur demande à partir de leurs œuvres de mettre en place des projets destinés à réaliser un travail de sensibilisation et d'éducation artistique.

Les deux artistes résidents pour le Nord Grande-Terre sont :

Mr Charles Chulem Rousseau,  artiste photographe

Mr Alain Joule, artiste de l'oralité (poète, conteur)

Ces deux artistes interviennent au collège sur deux projets concernant la classe de 4F :

-« Femmes debout », projet mené par Mme Genevey (Professeur de Lettres) et M. Ravon (Professeur documentaliste)

-"L'architecture créole en Guadeloupe", projet mené par Mme Gonon (Professeur d'Arts Plastiques) et Mme Troupé (Professeur d'Anglais)


La production finale est commune aux deux projets : Il s'agit d'une "performance" artistique qui se présente sous la forme d'une procession d'un groupe de 100 élèves environ dans le centre-ville du Moule

Compétences visées :

 

-tenir compte de l'autre dans le cadre d'une production artistique

-développer l'autonomie des élèves dans la  prise de décision

-mouvoir plus aisément son corps dans l'espace et le faire en fonction de consignes données


-développer l'écoute des consignes et l'écoute de l'autre

Photo manifestation du collège du Moule

Arts et Culture 
Une